Arts
Bryan Mc Cormack couvre Beaubourg de préservatifs

Bryan Mc Cormack couvre Beaubourg de préservatifs

08 novembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Centre Pompidou est partenaire de l’association AIDES pour la collecte de fonds 2011 en faveur de la recherche contre le SIDA. À l’occasion du dîner de soutien annuel de AIDES, le Centre Pompidou accueille le plasticien Bryan Mc Cormack pour une installation spectaculaire et éphémère conçue autour du motif iconique du préservatif.

L’installation porte le nom de « Les sons de ma vie/ Preservation is life »et sera développée sur chaque palier de l’escalator monumental du Centre Pompidou et sur le belvédère
du 6e étage. L’artiste propose une spectaculaire et éphémère installation aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Le Centre Pompidou est partenaire de AIDS pour la collecte de fonds 2011 en faveur de la recherche contre le SIDA. Dans le cadre de la lutte contre l’infection, le préservatif évoque la protection (contre toutes les autres formes de maladies sexuellement transmissibles) mais il symbolise aussi le sexe masculin, la sexualité, l’érotisme et parle, par extension, de la naissance, de l’environnement familial, de la religion, des usages et des croyances… C’est, à ce titre, l’ambition de Bryan Mc Cormack d’abolir toutes associations, évocation,symbolique pour l’envisager comme un «objet» au-delà de sa seule fonction.En plaçant volontairement le spectateur au coeur de cette installation déroutante, l’artiste crée une tension en fracturant et en dispersant l’ « objet » pour en libérer la perception.

L’intervention de Bryan Mc Cormack est complétée par un environnement sonore et musical qui renforce la compréhension de l’ensemble.

Gagnez 5 X 2 places pour le spectacle de Zaïa La gueule de l’emploi vendredi 18 novembre
Little Paradis : un parcours art, design, fashion dans le 10 e arrondissement de Paris du 8 au 11 décembre
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *