Arts

Les 100 ans du ready-made: Duchamp hante Pompidou

Les 100 ans du ready-made: Duchamp hante Pompidou

01 février 2017 | PAR Camille Bardin

100 ans après The Fountain, le ready made de Marcel Duchamp vient hanter le Centre Pompidou. 

Depuis le 22 janvier, le Centre Pompidou est confronté à une étonnante initiative. Dans les salles de l’exposition Cy Twombly des cartels fleurissent à côté des équipements les plus banals.

« Prise électrique (2017) Plastique et métal, Dimension: Haut. 9 cm, Larg: 7 cm. »

Hommage aux questionnements de l’artiste quant à la spécificité de l’oeuvre d’art —à savoir si on l’admire en raison de ses qualités intrinsèques où si ce sont les activités dont l’entoure l’artiste qui le sacralise. En mai dernier déjà un jeune homme avait déposé ses lunettes sur le plancher du Musée d’Art Moderne de San Francisco et étudiés la réaction des visiteurs. Et comme face au porte-bouteilles de Marcel Duchamp, récemment exposé à la Galerie parisienne de Thaddeus Ropac le respect s’est imposé.


Performance, Ready Made ou simple plaisanterie: cent ans après les dadas, les banalités de l’existence restent une terrible obsession artistique.

Visuel: DR

Shakespeare au Cabaret des Footsbarn
Gimme Danger, Jim Jarmusch et Iggy Pop face à face
Camille Bardin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *