Actu
Une pétition à grande échelle pour la réouverture des salles de cinéma

Une pétition à grande échelle pour la réouverture des salles de cinéma

04 mars 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Alors que l’épidémie continue de faire des ravages humains et économiques, le secteur culturel – et du cinéma – semble entamer un dégel Outre-Atlantique et dans certains pays d’Europe. En France, huit-cent professionnels lancent une pétition en faveur de la réouverture des salles. Coup d’œil. 

Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, 800 professionnels de l’industrie cinématographique interpellent directement le Président de la République pour que les salles rouvrent (enfin). Estimant que si nous pouvons nous entasser dans les supermarchés, magasins et transports en commun, qu’en serait-il des cinémas ? Dans cette tribune, les professionnels relaient une étude allemande menée récemment par l’Institut Hermann Rietschel : « Les salles de cinéma sont deux fois plus sûres que les supermarchés et trois fois plus sûres que les voyages en train ». Malgré cela, le gouvernement rechigne à donner ne serait-ce qu’une lueur d’espoir aux salles, questionnant ainsi l’inégalité et surtout l’absurdité d’une telle (non) décision.

Cela fera pratiquement un an depuis la fermeture des quelques 2046 cinémas français, et même si ceux-ci ont pu bénéficier de brèves – mais insuffisantes – réouvertures jusqu’en octobre dernier, la situation est devenue bien trop grave. C’est donc un signal d’alarme que tirent les professionnels (patrons de salles, exploitants, distributeurs, réalisateurs), soutenus par des personnalités telles qu’Yvan Attal, Guillaume Canet, Jacques Audiard ou encore Valérie Donzelli. Tous expriment leur désaccord avec cette fermeture prolongée et s’appuient ainsi sur un « avis du Conseil scientifique du 26 octobre » et l’« étude ComCor de l’Institut Pasteur du 10 décembre 2020. » Selon toutes ces supports de qualité, les salles pourraient tout à fait rouvrir en respectant à la lettre un protocole sanitaire adéquat (masques, distanciation sociale, fermeture maintenue des stands de boissons et nourriture…).

Alors, qu’attend le gouvernement ? Car à force de repousser encore et encore une hypothétique réouverture, nombre de productions achevées tant bien que mal se bousculent en file d’attente… ce qui profitent aux plateformes : « À mesure que les films terminés s’empilent chaque semaine sur les étagères des distributeurs. C’est le «tout plateforme» qui s’installe dans les habitudes et dévalorise nos ambitions et nos droits ». Les signataires de cette pétition dressent un constat chiffré terrible : ce ne sont pas moins de « 340 000 emplois » qui coulent inexorablement, chaque jour un peu plus. Ils concluent avec une demande, simple et puissante : « Rouvrez les salles ! Maintenant ! » Ce cri du cœur sera-t-il seulement pris en compte, tandis que nous approchons de ce triste premier anniversaire ?

Visuel : ©unsplash

Une gaudriole rossinienne preste et jouissive à Monte-Carlo
« Traces of Antigone » l’agora féministe d’Elli Papakonstantinou au Forum Vertigo
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture