Actu
« Une œuvre à la maison »: quand l’art s’invite chez vous

« Une œuvre à la maison »: quand l’art s’invite chez vous

07 avril 2021 | PAR Laura Rousseau

Face à la fermeture de l’intégralité des lieux de culture, l’artiste peintre Olivier Masmonteil se mobilise et emmène avec lui tous les artistes, galeries, centres d’art et musées qui le souhaitent aussi, en inventant de nouvelles portes d’entrées à l’art.

Olivier Masmonteil a réussi à sa façon à déconfiner l’art ! »Une œuvre à la maison » est une opération qui ramène l’art chez les particuliers, et qui leur permet d’apprécier une œuvre, dans leur chez eux, pour deux mois maximum, jusqu’à la fin du confinement et la réouverture des lieux culturels. Ces œuvres seront prêtés par les artistes, galeries et centres d’art qui souhaitent s’engager.

L’initiative joue le jeu, et respecte les mesures sanitaires : toutes les personnes dans un rayon inférieur à 10 kilomètres des œuvres proposées peuvent participer. Pour cela rendez vous sur le Instagram @uneoeuvrealamaison. Après l’annonce d’une œuvre disponible, les participants auront 15 jours pour adresser, en quelques lignes ou plusieurs pages, c’est à leur guise, leurs motivations et les raisons pour lesquelles ils souhaiteraient recevoir cette œuvre. Ces mots seront à envoyer par e-mail, ou par courrier postal. A l’issue des deux semaines, les organisateurs sélectionneront un gagnant par la lettre qui les a convaincu, et organiseront un véritable accrochage.

Une trentaine de personnes se sont déjà mobilisés en prêtant une œuvre : Olivier Masmonteil, Thomas Lévy-Lasne, Yann Kebbi, Katia Bourdarel, Myriam Mechita, François Boisrond, Hélène Marcoz, Marion Charlet, Karine Hoffman, Laurence Bonnel, Nicolas Marciano, Anita Molinero, Rainier Lericolais, Gianenrico Bonacorsi, Mireille Blanc, mais aussi la Galerie Thomas Bernard, la Galerie Les filles du calvaire, la Galerie Martel, Achetez de l’art, la Galerie Scène Ouverte, la Galerie Paris-Beijing, la Galerie Sator, la Galerie Provost Hacker, la Galerie Cyril Guernieri, la Galerie 19, la Galerie Vachet-Delmas, la Maison des arts de Châtillon, l’École et espace d’art contemporain Camille Lambert, … Partenaire privilégié de l’opération, APPIA Art & Assurance prend en charge l’assurance tous risques du dépôt des œuvres.

Olivier Masmonteil s’était déjà engagé à l’occasion du premier confinement en mars 2020, notamment avec son projet Traversée un journal culturel sur ses réseaux sociaux dans lequel il partageait le travail d’artistes contemporains. Il avait également fait la don d’œuvres pour des ventes au profit des Hôpitaux de France.

Visuel : Gael Davrinche, Nocturne 40, 2020, huile sur toile, 162 x 130 cm © DR / Olivier Masmonteil, Sans Titre, 2020, Huile sur toile, 55 x 46 cm / Marion Charlet, A wedding banquet, 2020. Acrylique sur toile, 146 x 114 cm. © DR

L’agenda cinéma de la semaine du 7 avril
Le guide des festivals en temps de Covid-19
Laura Rousseau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture