Actu

Un Lion d’or pour Anne Teresa De Keersmaeker

Un Lion d’or pour Anne Teresa De Keersmaeker

26 juin 2015 | PAR Flora Vandenesch

Anne Teresa De Keersmaeker recevra un Lion d’Or samedi 27 juin 2015 pour l’ensemble de son oeuvre. Lundi, la Biennale de Venise a dévoilé les lauréats de ses « Golden Lions for Lifetime Achievement » 2015, dans les sections consacrées à la danse, à la musique et au théâtre. Et dans la catégorie danse (Leone d’oro alla carriera per la Danza), la prestigieuse récompense va à la chorégraphe belge.

Le communiqué de presse annonçant l’événement rend hommage au talent d’Anne Teresa De Keersmaeker. Virgilio Sieni, le directeur de la Biennale, fait l’éloge de la chorégraphe « représentante du lien entre création et processus de transmission ». La cérémonie sera suivie d’une représentation de Fase, Four movements to the music of Steve Reich, la première chorégraphie de Keersmaeker en 1982, qu’elle dansera en personne. Représentative de son travail et très souvent reprise, Fase est composée de trois duos et d’un solo, chorégraphiés sur quatre compositions répétitives du musicien américain minimaliste Steve Reich : Piano Phase, Come Out, Violin Phase et Clapping Music. Dans cette chorégraphie, qui suit un principe de déphasage, les mouvements sont purement abstraits et poussés jusqu’à la perfection, à la fois mécaniques et émouvants.

Anne Teresa De Keersmaeker avait été l’invitée de la Biennale de Venise en 2001, où elle avait présenté Rain, une de ses créations majeures. Sur une autre partition de Steve Reich, Music for Eighteen Musicians, la chorégraphie conduit les danseurs à transmettre les pulsations rythmiques. Sur scène, la musique et la danse entraînent les interprètes dans un élan perpétuel, une course étourdissante et jubilatoire qui semble faire « jaillir la vie ». En 2010 et 2011, Anne Teresa De Keersmaeker crée un diptyque chorégraphique, jouant avec la lumière et le temps, composé des spectacles En attendant et Cesena, présentés dans le cloître des Célestins lors des éditions du Festival d’Avignon. La même année, une œuvre d’Anne Teresa est dansée par une autre compagnie que la sienne avec l’entrée au répertoire du ballet de l’Opéra de Paris de Rain.

La Biennale de Venise a levé le voile sur le nom des lauréats de ses « Golden Lions for Lifetime Achievement » 2015. Dans la catégorie musique, le compositeur franco-grec Georges Aperghis et dans la catégorie théâtre, le metteur en scène suisse Christoph Marthaler remportent le prix. Fondation italienne, la Biennale de Venise organise différents événements, des manifestations d’art contemporain, de danse, de musique, d’architecture et de cinéma dans Venise. Les lieux principaux sont les Giardini, l’Arsenale et le Lido. C’est une des plus anciennes manifestations artistiques en Europe puisqu’elle fut créée en 1893 et eut lieu pour la première fois en 1895 sous le nom d’Exposition Internationale d’Art de la Cité de Venise. Le lion d’Or du meilleur Pavillon de la 56e Biennale de Venise a été attribué à la République d’Arménie cette année, pour son exposition collective sur l’Ile de San Lazzaro degli Armeni.

Visuel : CC

Les 100 Histoires de légende du Rugby
Décès de Patrick Macnee, star de la série Chapeau Melon et bottes de cuir
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *