Actu
Un casting bluffant qui condamne le viol dans une vidéo

Un casting bluffant qui condamne le viol dans une vidéo

05 mai 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Avec plus de 330 000 viols déclarés chaque année dans le monde, il est temps de réagir. Un casting de rêve dans une vidéo diffusée sur le site de la Maison Blanche a pour but de lutter contre les agressions sexuelles dont les femmes sont victimes.

Benicio Del Toro, Dule Hill, Steve Carell, Daniel Craig, Seth Meyers, Joe Biden et Barack Obama. Voilà le casting époustouflant pour une vidéo que tous les hommes devraient voir, comme le titre Policy Mic.

Une vidéo produite par la Maison blanche avec un casting uniquement masculin qui a pour but de souligner le rôle essentiel que jouent les hommes dans la prévention de la violence sexuelle commise envers les femmes.

La campagne s’intitule « 1 is 2 many » (One is too many, une c’est une de trop), et insiste sur les chiffres alarmants qui concernent les jeunes femmes/filles, victimes de ces agressions :

-1 jeune femme sur 5 est victime d’agression sexuelle à l’université

-1 adolescente sur 9 est forcée d’avoir des relations sexuelles

-1 adolescent sur 10 est blessé par quelqu’un qu’il-elle fréquente

La vidéo condamne à l’évidence le fait de blâmer les victimes, plutôt que de les aider et les accompagner, de ne pas réagir si l’on est témoin, il faut le rapporter à la justice, enfin elle insiste sur le consentement. Le viol est un acte sexuel violent, de force puisque non consenti par la victime. C’est contraire à la loi et à la nature humaine.

En France, près de 11 000 viols (seulement) sont déclarés. Il n’y en aurait pas moins de 75 000 si on compte celles qui restent dans leur silence. 1 femme sur 10 a subi un viol, une agression sexuelle ou le subira pendant sa vie, toujours en France.

Voici la traduction du texte énoncé dans la vidéo :

 «Nous avons un gros problème, et nous avons besoin de votre aide.

Cela arrive sur les campus, dans les bars, dans les fêtes et même au lycée. 

Cela arrive à nos soeurs et à nos filles,

A nos femmes et à nos amies.

Cela s’appelle des agressions sexuelles et cela doit s’arrêter.

Nous devons arrêter cela. Alors, écoutez.

Si elle n’est pas d’accord, ou si elle ne peut pas donner son consentement, c’est un viol, c’est une agression.

C’est un crime. C’est mal. 

Si je voyais cela se produire, je ferais quelque chose.

Si je voyais cela se produire, je parlerais.

Si je voyais cela se produire, je ne la blâmerais pas, je l’aiderais. 

Parce que je ne veux pas faire partie du problème.

Je veux faire partie de la solution.

Nous avons besoin que vous fassiez tous partie de la solution. C’est une question de respect, de responsabilité. 

Il revient à chacun de nous de mettre fin aux agressions sexuelles. Et ça commence avec vous. 

Parce qu’une, c’est une de trop ».

Sur le site de la maison blanche les acteurs se sont exprimés au sujet de cette vidéo :

Benicio Del Toro « Cette vidéo a pour but d’éveiller les gens et de leur montrer qu’il y a une montée des agressions sexuelles. Ceux qui agressent sexuellement seront condamnés, qui que ce soit. Cette vidéo encourage aussi a une liberté de la parole, en témoignant sur de possibles agressions, faire ce qui est juste, et devenir un héros. Elle vise aussi à la protection et au respect de nos êtres chers : nos mères, nos sœurs, nos filles, nos femmes, nos copines. »

Dulé Hill « Une agression sexuelle est une de trop. Mon souhait pour cette vidéo, serait qu’elle accentue l’attention, afin qu’il y ait plus de prévention. »

Daniel Craig « Je suis très honoré de faire partie d’un projet aussi important et vital. Le message est clair et simple : tout le monde est responsable. Il n’y a pas d’exceptions. Il n’y a pas d’excuses. S’il-vous-plaît, regardez la vidéo et faites la passer. »

Message reçu, vidéo à visionner sans limite et n’oubliez pas de la diffuser partout.

Palmade remet « Le Père Noël est une ordure » en scène au Théâtre Tristan Bernard
L’agenda classique de la semaine du 5 mai
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *