Actu

Stephane Lissner ne sera pas renouvelé à la tête de l’Opéra de Paris

Stephane Lissner ne sera pas renouvelé à la tête de l’Opéra de Paris

13 septembre 2018 | PAR Lisa Bourzeix

Stephane Lissner, 65 ans, actuel directeur de l’Opera de Paris ne verra pas son poste renouvelé. Officiellement trop âgé pour continuer à exercer un poste de la fonction publique certains sons de cloches sont très différents.

Dès le début de son mandat à la tête de la mythique maison parisienne l’histoire s’annonçait compliquée. En effet la promesse d’un mandat de sept ans au lieu des six habituels puis une dérogation bien spécifique lui avait été accordée pour qu’il puisse finir son mandat en 2021 à l’âge de 68 ans au lieu de 67 pour une fonction de cet ordre. Il y a de cela quelques mois une enquête  avait été menée au sein de l’Opera questionnant le bien-être des danseurs suite à un sondage interne qui remettait en question la direction d’Aurélie Dupont. Dans une interview à Paris Match Stéphane Lissner avait pris la parole et dénoncé une  » manipulation « . Il remettait même en doute l’authenticité d’un document qui avait fuité à l’époque et témoignait de dysfonctionnements internes.

Depuis l’annonce de ce non-renouvellement de poste la possibilité d’un profil plus international pour le remplacer a circulé. C’est en effet dans ce sens que la ministre de la culture Françoise Nyssen a orienté ses recherches. Les zones d’ombres autour des raisons de ce retournement de situation restent entières. En effet l’annonce officielle évoquant une impossibilité de deuxième mandat à cause de l’âge du directeur de l’Opéra National de Paris semble peu crédible au vue des dérogations qui lui ont été accordées il y a  quelques années seulement. L’hypothèse de la sanction pour un bilan plus que mitigé apparaît aujourd’hui comme plus plausible.

L’avenir de la plus grande maison d’opéra en Europe est préoccupant puisque suite au départ de Benjamin Millepied il y a quelques années et la prise de fonction d’Aurélie Dupont, le malaise et l’instabilité se sont installés.

Visuel : Par Presidenza della Repubblica, Attribution, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25439153

“Quelque part dans le désert”: les migrants dans l’objectif de l’Israëlien Ron Amir au MAM
OperaKids, un programme d’éducation populaire par le chant impulsé par l’Opéra de Limoges
Lisa Bourzeix

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *