Actu

Sam Stourdzé nommé directeur de la Villa Médicis à Rome

Sam Stourdzé nommé directeur de la Villa Médicis à Rome

06 mars 2020 | PAR Marjorie Le Meur

Après dix-huit mois de vacances providentielles pour la Villa Médicis, Sam Stourdzé a été nommé à la direction de la prestigieuse Académie française de Rome ce vendredi 6 mars par le Ministre de la Culture, Franck Riester et le président de la République, Emmanuel Macron.

Sam Stourdzé cumule les titres honorables : commissaire d’exposition, ancien dirigeant du Musée de l’Elysée à Lausanne en Suisse, rédacteur en chef du magazine ELSE, il est depuis 2014 directeur des Rencontres d’Arles. L’artiste a fait de la photographie sa discipline, en s’attachant particulièrement à ses processus de production, de diffusion, et de réception. Comme il l’affirmait lors de la 50e édition du festival de Arles, il veille et s’engage à «  faire le tri dans le flot d’images qui nous abreuve »

« Le président considère que c’est une nouvelle génération de jeunes talents qu’il faut mettre en avant, précise-t-on à l’Elysée. Le projet de Sam Stourdzé était le plus ancré dans l’Europe. Il saura fédérer des énergies dans un esprit pluridisciplinaire à la Villa Médicis. » (Propos rapportés par Le Monde ).

A l’image du rôle qu’il assignait au Festival de Arles pensé comme un « terrain d’expérimentations », Sam Stourdzé incarnera l’esprit des lieux de la Villa Médicis dans un même dessin : celui édicté par Colbert, visant à accueillir en résidence et accompagner les artistes ou chercheurs engagés dans la vie professionnelle et celui de Malraux, sollicitant les échanges culturels et artistiques via une programmation ouverte au public. Parallèlement, Sam Stourdzé se devra d’encourager la diversité culturelle et sociale en favorisant l’ouverture à la jeunesse et sur l’Europe par le biais de partenariats avec d’autres lieux de résidences européennes.

Il prendra ses fonctions au cours de l’été 2020, succédant à Stéphane Gaillard en intérim depuis la fin du mandat de Muriel Mayette qui n’avait pas été reconduite dans ses fonctions en 2018.

Pink Umbrella skies in Paris
Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale. Une pièce de Peter Handke à la Colline.
Marjorie Le Meur

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *