Actu
Roselyne Bachelot nomme quatre nouvelles directrices régionales des affaires culturelles

Roselyne Bachelot nomme quatre nouvelles directrices régionales des affaires culturelles

07 décembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Ce lundi, la ministre de la culture Roselyne Bachelot-Narquin a nommé quatre nouvelles directrices à la tête des directions régionales des affaires culturelles : Frédérique Boura, Bénédicte Lefeuvre, Maylis Descazeaux-Roques et Aymée Rogé. Une nouvelle vague de « girl power » qui fera sûrement le plus grand bien à la culture.

Frédérique Boura est actuellement directrice régionale adjointe des affaires culturelles des Hauts-de-France depuis 2017. Elle est nommée directrice régionale des affaires culturelles de Normandie, succédant à Jean-Paul Ollivier. Le début de sa carrière remonte à 1984, alors qu’elle était conservatrice du patrimoine au service régional de l’archéologie à la DRAC de Lorraine.

Bénédicte Lefeuvre est actuellement directrice générale du Centre des Monuments nationaux et est nommée directrice régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur, succédant à Marc Ceccaldi. Elle commence à travailler dans le domaine de la culture en 1986, en tant que directrice d’études au département politique de l’institut BVA.

Maylis Descazeaux-Roques, actuellement directrice régionale adjointe des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur et est nommée directrice régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine, succédant à Arnaud Littardi, qui occupait ces fonctions depuis 2013.

Aymée Rogé, actuellement directrice de la Culture de la Ville de Strasbourg, est nommée directrice régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, succédant à Anne Matheron.

Enfin, le dernier directeur nommé est Hilaire Multon, directeur régional des affaires culturelles des Hauts-de-France. Il était jusqu’à cette date directeur du Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

Ces quatre nouvelles directrices régionales et ce directeur prendront leur fonctions début 2021. Le ministère de la Culture comptera désormais 9 femmes et 12 hommes à la tête de ses services, un petit pas pour l’Homme mais un grand pas vers l’égalité.

Visuel : © Laeticia

Les meilleures expositions qui rouvrent le 15 décembre 2020
U2 All That You Can’t Leave Behin : Une édition Super Deluxe pour le 20e anniversaire !
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture