Actu
Poutou fait son cinéma 

Poutou fait son cinéma 

16 septembre 2022 | PAR Julie Viers

Philippe Poutou a été embauché par la société Urban distribution. 

 

Le chef de file du Nouveau Parti Anticapitaliste vient de retrouver un emploi. Fini l’usine, fini la mairie de Bordeaux pour Philippe Poutou qui va dorénavant s’occuper de la promotion de films. Ce fils de postier fait son entrée dans le monde du cinéma sans pour autant renier ses valeurs. En effet, les films qu’il défendra devront promouvoir des valeurs sociales et lutter contre l’homophobie, le racisme, les injustices, les abus de pouvoir et la corruption. 

Philippe Poutou intègre la société Urban distribution. La mission de cette entreprise est de « distribuer des films d’auteur, sans conditions de genre, de budget ou de nationalité ». Au sein de cette entreprise il aura « la responsabilité de fédérer les organisations associatives liées aux thématiques des différents longs métrages sortis par la société, accompagner les séances de présentation et animer les débats » comme l’explique Le Film Français. 

 

La gauche et le cinéma

Depuis le Front Populaire, la gauche entretient des liens plus ou moins étroits avec le septième art. C’est d’ailleurs à cette période que les politiciens ont décidé des grandes politiques relatives au cinéma français. Depuis La vie est à nous de Jean Renoir jusqu’à La loi du marché de Stéphane Brizé, une partie du cinéma français s’intéresse de manière intense aux questions sociales. A Toute la Culture nous avions déjà traité ce sujet dans un dossier intitulé « Représentation des classes populaires et des nouveaux précaires dans les films français« . Rien d’étonnant à ce que un militant d’extrême gauche comme Philippe Poutou utilise le cinéma pour faire rayonner ses idées. En effet, François Ruffin, député de La France Insoumise, a également réalisé plusieurs films dont Merci Patron ! qui a reçu le César du meilleur film documentaire. Philippe Poutou va également jouer dans un documentaire. Le sujet sera la grève de l’usine Ford de Blanquefort auquel il a participé en 2007. Intitulé Il nous reste la colère, ce documentaire produit par Urban distribution, sortira sur grand écran en novembre 2022. 

 

Visuel : 

@Thomas Bresson – Creative Commons

Cinquantenaire de la mort de Picasso, de nombreuses expositions prévues dans le monde
Argenteuil et la Maison impressionniste
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture