Politique culturelle
Sortir ! Le projet de la Ferme du Buisson a besoin de vous

Sortir ! Le projet de la Ferme du Buisson a besoin de vous

20 octobre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Depuis 2004, La Scène Nationale de Marne-la-Vallée a mis en place un projet nommé Sortir ! qui permet un accès facile et peu cher aux spectacles. Aujourd’hui La Ferme du Buisson veut aller plus loin et se lance dans une campagne de foundraising.

A l’instar du Musée d’Orsay qui fait un appel aux dons la restauration de L’Atelier du peintre de Gustave Courbet. La Ferme du Buisson explique sa levée de fond participative sur le site ProArti :

« L’argent collecté servira à développer le « Projet Sortir » qui permet à des personnes en situation de précarité sociale et/ou financière d’assister aux spectacles à la Ferme du Buisson. Au-delà du financement des places de spectacles, le « Projet Sortir » propose un véritable accompagnement des bénéficiaires en organisant des rencontres avec les artistes, des visites des expositions, des ateliers de pratique artistique ! Scène nationale de Marne-la-Vallée depuis 1990, la Ferme du Buisson offre l’actualité des formes et des questions saisies par la création contemporaine française et internationale. Les genres s’y mélangent. Les arts s’y contaminent. Théâtre, danse, cirque, cinéma, expositions et musiques se questionnent, se répondent et se révèlent « bien vivants ». La Ferme du Buisson s’attache à renouveler sans cesse les modes de transmission. »

Concrètement, le projet propose des tarifs très préférentiels : 1 € pour le cinéma, 2 € pour un spectacle, un festival ou un concert et la gratuité au centre d’art. Les spectateurs reçoivent aussi une aide au transport et peuvent participer à des ateliers.

La Ferme souhaite « améliorer et développer ce dispositif qui, depuis 2004, aide de nombreuses personnes en difficultés à accéder à l’art et la culture ! »

Le don minimum est fixé à 9 euros.

La rue Dénoyez en danger
[Savoirs] Les 10 conférences du mois de novembre 2014
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture