Politique culturelle
Piss Christ, La Collection Lambert condamnée face aux chrétiens radicaux

Piss Christ, La Collection Lambert condamnée face aux chrétiens radicaux

13 juillet 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Coup de tonnerre sous les cigales. Aujourd’hui alors que le festival bat son plein, La Provence informe que La Collection Lambert a été  condamnée d’atteinte à la présomption d’innocence en attendant l’audience en correctionnelle qui se tiendra le 19 juillet.

Rappel des faits, en avril 2011, L’archevêché d’Avignon s’affole depuis plusieurs semaines face au Christ de Serrano, affiche de l’exposition anniversaire pour les 10 ans de la Collection Lambert. « Je crois aux miracles »  qui a débuté le 12 décembre et se termine le 8 mai. Cinq chrétiens radicaux ont alors  saccagé l’œuvre d’art. Avaient suivies des diatribes d’une violence sans nom contre le travail de Roméo Castellucci, puis de Rodrigo Garcia, jugés eux aussi non conformes au respect du Christ.

L’image en question est une photographie d’Andrés Serrano, datant de 1987, mondialement connue. En référence à l’épidemie du Sida, l’artiste a plongé le crucifix dans un magma de sang et de pisse.

Hier, 12 juillet,  Mme Mongin, vice-présidente du Tribunal de grande instance de Paris, a jugé que l’association « La collection Lambert », avait, «porté atteinte à la présomption d’innocence dont bénéficient [les quatre inculpés] », dans un communiqué de presse publié le 4 juin.

Joint par téléphone, la collection Lambert souligne n’avoir parlé uniquement que de « prévenus » dont les noms avaient déjà été rendus publiques dans la Provence. En effet,à chaque rebondissement de l’histoire, le musée publie un rappel des faits. Celui du 4 juin présentaient les personnes, dont les noms étaient écris comme  des « activistes d’un groupuscule nationaliste catholique d’extrème droite »

La Provence informe que « La collection Lambert est condamnée à publier un communiqué judiciaire sur la page d’accueil de son site internet pendant une durée de 15 jours sous astreinte de 500 € par jour de retard. » Pour le moment, La collection n’a pas reçu d’injonction écrite, mais elle affirme qu’elle se pliera à la décision de justice dès réception de celle-ci.

Tout ce beau monde se retrouvera le 19 juillet lors de l’audience du tribunal correctionnel d’Avignon.

 

 

Gagnez 10×2 invitations à l’avant-première de Gangs of Wasseypur le 23 juillet à l’UGC des Halles
Couronnement et censure de Joana Vasconcelos au Château de Versailles.
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *