Politique culturelle
Partie remise pour Radio France

Partie remise pour Radio France

24 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Matthieu Gallet, président du groupe Radio France, présentera en septembre au comité central d’entreprise un nouveau plan d’affaires après avoir pris en compte les propositions des syndicats. La Maison Ronde cherche des solutions à la crise…

Maison_de_la_Radio_ParisLors de la réunion organisée par le conseil administratif (CA) jeudi 23 juillet, la direction de Radio France ne s’est pas prononcée sur le plan des 350 départs volontaires présenté mardi au comité central d’entreprise (CCE) par Matthieu Gallet, plan que refusent les syndicats, rapporte Le Parisien. La direction affirme vouloir désormais étudier le scénario alternatif proposé par le cabinet Tandem, conseiller des représentants du personnel du CCE. Un prochain comité central d’entreprise sera donc mis en place le 9 septembre.

Matthieu Gallet, président de Radio France, présentera lors de ce dernier, un nouveau « plan d’affaires », après avoir pris en compte les propositions des syndicats, explique le journal 20 Minutes. Lors de la réunion de jeudi, le CA ne s’était pas prononcé sur le plan de quelque 350 départs volontaires dans l’attente de cette nouvelle proposition, précise une source syndicale. De leurs côtés, les syndicats ont mis sur table un scénario alternatif, sans départs volontaires, mais avec le non-remplacement de la moitié des départs en retraite, pour un retour à l’équilibre financier en 2018.

Mathieu Gallet, à l’issu du CA de jeudi, a donc finalement accepté d’examiner cette option alternative. « La direction de Radio France va examiner d’ici début septembre les pistes proposées par l’expert du CCE et les mesures permettant de mettre en œuvre le plan d’affaires de l’entreprise », a précisé la direction dans un communiqué.

2017 n’est pas une date butoir 

Autre confirmation actée durant le CA : les représentants du gouvernement ont redit que l’échéance fixée à fin 2017 pour un retour à l’équilibre financier n’était pas une date butoir. « Les représentants de l’État ont confirmé que le retour à l’équilibre des comptes de Radio France fin 2017 constituait un “cap”, incluant une “marge” à apprécier en fonction des contraintes de Radio France », a souligné la direction du groupe. « Le CA se prononcera en octobre sur un projet de contrat d’objectifs et de moyens (COM) que doit conclure Radio France avec l’État », ajoute Les Echos.

Un gel des salaires envisagé

« Mais les ministères de tutelle-Bercy et le ministère de la Culture veulent que ce nouveau plan soit fixé dans la trajectoire prévue de réduction de la masse salariale et sans exclure un plan de départs volontaires, et évoquent aussi des hypothèses comme un gel des salaires », précise une source syndicale. « Nous avons redit que nous ne participerions plus aux groupes de travail si un plan de départs volontaires était envisagé dans les mois qui viennent »a conclu de son côté Renaud Dalmar, délégué CFDT.

Visuel : © Radio France 2004

Financial Times racheté par les japonais de Nikkei
[Festival d’Avignon] Les résonances de Camp Claude, Superpoze et My life is a weekend
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *