Politique culturelle
Mobilisation citoyenne pour sauver les serres d’Auteuil : une pétition en ligne

Mobilisation citoyenne pour sauver les serres d’Auteuil : une pétition en ligne

11 septembre 2013 | PAR Sandra Bernard

800px-Serres_d'Auteuil_by_Salix_02

Bordant l’ouest de Paris depuis plus d’une centaine d’années, les serres d’Auteuil, lieu de recherches, de biodiversité et de ressourcement pour des milliers de visiteurs sont menacées.

Vous avez peut-être entendu parler du projet d’agrandissement du stade Roland-Garros, l’étape française du Grand chelem de tennis, lancé par la FFT (Fédération Française de Tennis) ? Les organisateurs de ce rendez-vous annuel de deux semaines, mondialement connu, se sentent un peu à l’étroit sur leur « petit » 8,5 ha, aussi souhaitent- ils s’étendre sur une partie des serres d’Auteuil classées monument historique et monument naturel. Bien que protégées par l’État, contre toute attente, la municipalité de Paris soutient le projet de la FFT de detruire  partiellement les serres d’Auteuil.

Pour mémoire, ce projet propose la destruction de 9 serres chaudes, plus que centenaires, modernisées et de 5 serres modernes regroupant au total plus de 10 000 espèces du monde entier dont certaines sont menacées d’extinction. Certains diront que ces spécimens seront recueillis par d’autres jardins botaniques. Il y a peu, les serres du jardin des plantes ont ainsi accueilli une plante rarissime proche de la fougère. Cependant, tous les amoureux des plantes savent que lorsque l’on déplace une plante bien installée, parfois depuis plus de 100 ans, dans un environnement favorable, un changement brusque entraine un choc pouvant entraîner une régression, voire pour les espèces les plus fragiles, la mort du sujet.

Autre point crucial, les 9 serres chaudes anciennes, véritables cathédrales de verre et de fer héritées de la révolution industrielle disparaitront à leur tour, causant une perte irrémédiable pour le patrimoine français et une dégradation du cadre du quartier d’Auteuil.

Aussi, afin de sauver ce patrimoine exceptionnel et de préserver l’un des poumons verts de la capitale qui en manque cruellement, plusieurs associations locales, nationales et internationales se sont lancées dans une bataille juridique pour contrer cette destruction. Bien que le tribunal Administratif de Paris ait statué en faveur des associations, la FFT et la municipalité continuent la mise en oeuvre de leur plan d’agrandissement. Aussi, les défenseurs des serres font aujourd’hui appel aux citoyens via une pétition en ligne et un appel aux dons. L’émotion et l’engouement sont au rendez-vous et cette pétition a recueilli, au moment où nous écrivons, pas moins de 52 539 signatures et engendré 6909 commentaires.

A quelques jours des journées européennes du Patrimoine, pour s’informer d’avantage, soutenir cette cause et signer la pétition, c’est par ici.

Visuel : Image wikipédia copie left, auteur Salix

Forever Gentlemen : Roch Voisine, Dany Brillant, Damien Sargue et Sinclair, se la jouent crooner
Le jour se lève sur une nouvelle toile de Van Gogh : Coucher de soleil sur Montmajour retrouvé
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *