Politique culturelle
Lyon : Le cinéma indépendant « La Fourmi » est sauvé

Lyon : Le cinéma indépendant « La Fourmi » est sauvé

22 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Après trois années de fermeture, le cinéma La Fourmi de la rue Pierre Corneille à Lyon rouvrira ses portes le 9 septembre prochain. Une bonne nouvelle annoncée par L’Institut Lumière…

Créée en 1914, la salle de cinéma d’Art et d’Essai de Lyon, La Fourmi, était fermée depuis 2012 suite au départ à la retraite de son propriétaire, François Kheuroglan. L’Institut Lumière, à sa demande, avait alors racheté le fond de commerce puis créé la société Cinémas Lumière destinée à exploiter les lieux, rapporte le journal Lyon Capitale. En 2014, d’importants travaux avaient été lancés sous la direction de l’architecte Gilbert Lelong, « bénéficiant d’aide de la région Rhône-Alpes et du Centre National du Cinéma ».

Aujourd’hui, enfin rénové du sol au plafond, La Fourmi, cinéma indépendant, va pouvoir rouvrir ses portes. En effet, comme le précise Lyon Mag, L’Institut Lumière a annoncé la bonne nouvelle en début de semaine. Ainsi, le cinéma comportera trois écrans, trois salles de 34, 39 et 63 fauteuils, et proposera 5 séances par jour dans chacune des salles. Une dizaine de films seront projetés chaque semaine.

Côté programmation, cette dernière restera fidèle à l’esprit du lieu. Selon le journal, elle « épousera la ligne éditoriale historique du lieu : sortie de films, continuations et reprises » et « quelques rééditions de classiques seront ajoutées à la grille des programmes. La salle s’ouvrira également aux enfants et aux scolaires » dès la rentrée prochaine.

Désormais, la salle de cinéma devrait être dirigée par Sylvie Da Rocha, qui officiait jusque là au Studio, la salle d’Art et d’Essai d’Aubervilliers, en région parisienne. L’objectif de l’équipe en charge de l’animation sera enfin de faire de La Fourmi « un cinéma ouvert aux spectateurs du centre de Lyon, comme à ceux du quartier et du 3e arrondissement ». La Fourmi est sauvé.

Visuel : © Flickr Creative Commons

« Black Panther » : La réalisatrice Ava DuVernay dit non à Marvel
[Festival d’Avignon] Mariano Pensotti et ses crises d’identités
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *