Politique culturelle

(Live Report) Dunkerque, capitale régionale culturelle 2013 débute en avril prochain

(Live Report) Dunkerque, capitale régionale culturelle 2013 débute en avril prochain

12 février 2013 | PAR Lucie Droga

Tous les deux ans, une ville est élue capitale régionale culturelle et cette année, c’est la ville de Dunkerque qui a été choisie. Cette manifestation, qui s’étendra sur 3 saisons du 6 avril au 28 décembre prochain, proposera 600 rendez-vous autour de 5000 artistes mobilisés : une saison culturelle qui promet d’attirer beaucoup de touristes dans le Nord-pas-de-Calais.

Pour cette troisième année Dunkerque a été désignée pour représenter la capitale régionale de la culture : après Valenciennes et Béthune, la ville et les 18 communes qui l’entourent donneront le coup d’envoi de cette nouvelle édition le 6 avril prochain. Au programme, des festivités, des rencontres surprenantes et une volonté de donner accès à la culture à tous sur la région du Pas-de-Calais et les pays frontaliers. Quoi de mieux pour décomplexer l’art qu’un tour au théâtre en arrivant ?

Sortir de ce corps et rentrer dans la ville

On commence notre voyage avec la pièce Sortir du corps, présentée par la compagnie de l’Oiseau Mouche dans la maison de quartier d’une ex-commune dunkerquoise. De jeunes acteurs handicapés formés au métier de comédiens relèvent le pari de jouer une pièce qui mêle trois différentes oeuvres de l’écrivain franco-suisse Valère NovarinaLettre aux acteurs et Pour Louis de Funès, les deux datant de 1989 et L’Opérette imaginaire de 1998. Sur scène, ces cinq comédiens parviennent avec une aisance terrifiante à mettre en mouvement les mots de Novarina grâce à la direction particulièrement libre de Cédric Orain. Combat avec la langue, combat avec son corps et avec les personnages, on découvre des artistes habités par les textes dans lesquels la parole se doit de sortir. On aura plaisir à les retrouver sur la scène de la Maison des Métallos dès le 20 mars prochain.

A l’instar de cette représentation, Dunkerque capitale régionale sera l’occasion de voir se produire un grand nombre d’artistes autour de pièces de théâtre, de concerts ou de spectacles. Comme l’a souligné Jean-Paul Noel, délégué aux grands événements culturels, cette manifestation se déroulera autour de plusieurs temps forts : l’ouverture de la saison le 6 avril avec le vernissage de l’exposition « Poétique d’Objets » au LAAC (Lieu d’Art et d’Action Contemporaine), l’événement « Escale à Dunkerque » entre mai et juin avec la présence de 15 grands voiliers et enfin, les 15 derniers jours, des festivités de clôture avec de nombreux spectacles proposés au Bateau-Feu.  Sans oublier le « Grand voyage », spectacle de rue déambulatoire sous la direction de Stanislas, metteur en scène belge. Une vraie volonté d’ouvrir la culture sur la région, et sur les territoires conjoints.

Des installations pour accueillir les rendez vous

Troisième port de France, donnant accès vers les mers du Nord, l’Angleterre et son pays voisin, la Belgique, voire, plus au Nord, les Pays-Bas, Dunkerque s’est donné les moyens pour l’élaboration du projet, le but étant, pour cette nouvelle édition, de partager l’art, de montrer les réalités culturelles qui existent et les différentes capacités d’expressions d’ici et d’ailleurs. Par sa position stratégique, il s’agit de valoriser la région du Nord-pas-de-Calais, autour d’événements qui mêlent grands et petits rendez-vous et de donner une visibilité aux foisonnements artistiques qui composent le territoire.

Pour l’occasion, d’importants travaux ont été réalisés grâce à des financements publics et privés,  notamment autour de deux lieux forts qui vont structurer l’agglomération. D’abord, le FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain), dont l’ouverture est prévue pour septembre prochain. Cette institution artistique est la seule de France a ne pas être implantée dans une capitale et possède la plus riche collection d’art contemporain des trente dernières années.  Conçu par l’agence parisienne Lacaton & Vassal, ce nouveau lieu prône une esthétique minimale et harmonieuse, où la transparence optimise l’existant : les grandes baies vitrées donneront directement sur la mer et les différentes salles accueilleront l’exposition inaugurale du FRAC « Le Futur commence ici », qui présentera une collection du FRAC.

Parallèlement, le théâtre du Bateau Feu, scène nationale, se modernise : le bâtiment existant garde son volume, mais se trouve recouvert d’un nouvel habit qui joue sur la transparence. Du dehors, les dunkerquois pourront admirer ce qui se trouve à l’intérieur : caféteria, salle de spectacles, il suffira de jeter un coup d’oeil pour vouloir y rentrer. Dynamisant la structure, le lieu devient lieu de création, d’expérimentations et d’échanges conviviaux, chaleureux ouvert à tous les publics.

Dunkerque, ville ouverte

L’opération, initiative régionale va donc valoriser la région Nord-pas-de-Calais : grâce à la dynamisation du territoire, qui passe essentiellement par des aménagements durables, l’objectif est donc de générer du « mieux-vivre ensemble » pour reprendre les termes de Pierre Gochard, conducteur du projet. L’événement peut aussi compter sur les services de l’ancien Ministre de la culture et de la communication, Jean-Jacques Aillagon, qui sera le commissaire de l’exposition « L’art à l’épreuve du monde » du 6 juillet au 6 octobre dans un ancien dépôt-vente, situé près de la gare et qui posera la question de l’attitude des artistes face au destin de l’humanité. Seront regroupées des oeuvres issues du FRAC, du LAAC et de la collection François Pinault.

Dunkerque change et évolue grâce aux nombreuses installations prévues pour célébrer la capitale culturelle : en gestation, la ville se transforme autour de projets structurants qui visent à accueillir un public qui se fera, on l’espère, nombreux.

 

Visuels : (c) CUD, vue des architectes Lacaton & Vassal

Image à la Une : logo de Dunkerque, capitale régionale culturelle 2013

 

Les sorties cinéma de la semaine du 12 février 2013
Aurélie Filippetti demande à Google de payer ses impôts
Lucie Droga

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *