Politique culturelle
Le théâtre Paris-Villette est mort… vive le théâtre Paris-Villette

Le théâtre Paris-Villette est mort… vive le théâtre Paris-Villette

24 avril 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Voilà un moment qu’on ne vous a pas parlé du cas Paris-Villette, le théâtre qui a fermé ses portes le 15 décembre 2012. Toutes les rumeurs ont circulé.  Le Hall, le centre dédié à la musique devait possiblement s’y nicher. Finalement, c’est un théâtre qui succédera au théâtre.

Un appel à projets a été lancé par la Ville de Paris, pour un nouveau projet théâtral au théâtre Paris-Villette, dédié à la création contemporaine. La nouvelle programmation devra débuter à l’automne 2013. Il viendra remplacer le théâtre Paris- Villette, fondé en 1986, et célèbre pour la…. création contemporaine.

Le théâtre Paris Villette était menacé de fermeture depuis le mois de mars,  mais c’est à la fin du mois de septembre que «La Ville de Paris a déploré l’impasse financière dans laquelle s’est mise la SARL Paris Villette» (Communiqué de Presse de la Mairie de Paris datant du 27 septembre 2012)  en reprochant à son directeur, Patrick Gufflet l’insuffisance des mesures de redressement orchestrées. Cette décision, arrivée comme un couperet fin septembre, et créant un manque à gagner de 800 000 euros, a mis les salariés et artistes du théâtre dans une impasse qui, n’étant plus payés depuis lors, travaillaient bénévolement.

Aujourd’hui, on sait, via communiqué de la ville de Paris qu’une short list est définie en  vu du nouveau projet :

« Suite à l’appel à candidature, la Ville de Paris a reçu 44 dossiers pour la reprise du Théâtre Paris Villette, qui ont été étudiés à l’aune des critères suivants : la qualité du projet culturel et artistique, la stratégie de développement des publics et des partenariats, la solidité financière du projet et la capacité à diversifier les financements.

Elle a présélectionné 7 candidatures :

Cécile Backès, metteure en scène, directrice artistique de la compagnie Les Piétons de la Place des Fêtes Catherine Dan, ancienne directrice adjointe du Théâtre National de Bretagne et actuellement directrice adjointe du Théâtre de la Commune-Centre Dramatique National d’Aubervilliers ; François Grosjean, directeur du Grand Parquet à Paris ;Françoise Lebeau, directrice de lelabo, structure de production pour les arts de la scène puis fondatrice de Lebeau & associés, bureau de production et de diffusion   Ainsi que les duos formés par :

Valérie Dassonville, fondatrice de la compagnie Le Théâtre du menteur et ancienne directrice artistique du Théâtre de Bligny dans l’Essonne & Adrien de Van, comédien, metteur en scène et ancien directeur artistique du Théâtre du Jardin à Paris ; Ariel Cypel, auteur, metteur en scène et co-directeur de Confluences, lieu culturel du 20ème arrondissement à Paris & Carole Thibaut, auteure, metteure en scène, directrice de la compagnie Sambre et co-directrice artistique de Confluences, Myriam Marzouki, metteure en scène et fondatrice de la Compagnie du dernier soir & Claude Lechat, directeur du développement culturel de la Ville de Pantin.

 A l’issue d’une première audition des candidats le 26 avril, une nouvelle sélection sera établie pour une seconde audition le 14 mai. La décision finale sera rendue fin mai par le maire de Paris, en vue du lancement du nouveau projet au Théâtre Paris Villette à l’automne 2013. »

L’europe barbare : Keith Lowe dresse un portrait inédit de l’Europe d’Après-guerre
Héritage : le film d’Hiam Abbas avec Hafsia Herzi en dvd
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture