Politique culturelle
Le Studio Créa de l’Abbaye de Saint-Riquier transforme ses jeunes en commissaires d’exposition au Centre Pompidou

Le Studio Créa de l’Abbaye de Saint-Riquier transforme ses jeunes en commissaires d’exposition au Centre Pompidou

18 octobre 2020 | PAR Yaël Hirsch

Un partenariat pilote lie le Studio Créa de l’Abbaye de Saint-Riquier dans les Hauts-de-France et le Centre Pompidou. Du  3 mai 2021 au 30 octobre 2021, ce sont des élèves CHAAP de 5e du collège de Flixecourt qui seront les commissaires d’une exposition à l’Abbaye faite de vidéos des collections de Pompidou.

Toute La Culture est allée à la rencontre des ces 14 commissaires en herbe lors de leur semaine d’immersion au Centre Pompidou, en ce mois d’octobre 2020. L’Abbaye de Saint-Riquier est un lieu patrimonial vieux de 1500 ans, mais a aussi un centre culturel très actif, en passe de devenir le centre du rayonnement culturel à l’Ouest des Hauts de France et qui propose des expositions et un festival de musique, l’été. Ouvert à tous, ouvert en février 2020, avec sa structure modulable, le Studio Créa, a pour parrain l’artiste et bédéiste Ludovic Rio et pour thématique les arts numériques cette année.

Parmi les nombreux ateliers et activités que le studio propose, il y en a une assez exceptionnelle, créée en partenariat avec le Centre Pompidou : amener des élèves de 5e en horaires aménagés pour la spécialité arts plastiques à créer leur propre exposition dans l’Abbaye. Sous le titre provisoire « Voix d’artistes », dont ils devront débattre, les élèves vont devoir choisir 6 oeuvres vidéo parmi les 14 présélectionnées par les équipes du Centre Pompidou pour habiter les six salles de l’Abbaye prévues pour l’exposition.

Nous les avons rencontrés en compagnie des équipes pédagogiques du Centre Pompidou et d’Amélie Gourguechon, chargée de mission culture et éducation au Conseil Général de la Somme et responsable du projet. C’était au milieu de leur semaine parisienne, mercredi 14 octobre, et ils s’étaient répartis en 3 groupes et évidemment masqués,  pour rassembler des oeuvres dans les collections permanentes, afin de se former au travail de commissaire d’exposition. Ils se sont aussi emparés du Studio 13-16 et ont adoré travaillé dans l’espace 3-8, entièrement modulable et imaginé par Léopold Banchini dans les collections permanentes. Non seulement ils ont travaillé leur jugement et leurs capacités analytiques en petits groupes, mais leur semaine leur a aussi permis de se familiariser avec Paris à travers une visite d’un musée similaire à l’Abbaye pour ses problématiques de lier l’art contemporain à du patrimoine ancien : la Conciergerie; ils ont aussi fait un tour en bateau-mouche, une visite de l’Orangerie,  suivi un cours de Yog ‘Art dans les salles du Centre Pompidou et commencé à penser la médiation culturelle de leur propre exposition, notamment à travers des podcasts. Autant dire que nous avons hâte de découvrir le résultat de leur travail en mai !

Un programme que l’on espère pilote et une formation qu’on aurait aimé suivre à 12 ans ou qu’on souhaiterait pouvoir offrir à ses propres enfants… 

visuels : (C) Centre culturel de St Riquier 

 
Philippe Jordan et l’orchestre de l’Opéra de Paris enchantent la Philharmonie avec Schoenberg et Strauss
Julien Duval et Philippe Dorin tendres face à la (fin de) vie au Théâtre Paris Villette
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *