Politique culturelle

Le Musée Grévin rêve d’évasion

01 juin 2010 | PAR Cecile David

Le célèbre musée de cire parisien souhaite s’installer à l’étranger dans les prochaines années à venir. La nouvelle, tombée fin mai, est le point de départ d’un projet visant à raviver l’éclat du musée aux poupées de cire.

Des envies d’ailleurs

Mercredi 26 mai, la Compagnie des Alpes, maison mère du Musée Grévin, présentait un bilan de ses différentes entreprises. Dominique Marcel, son président actuel, a profité de l’occasion pour annoncer l’implantation du musée dans des villes encore inconnues du grand public à l’heure actuelle. Trois à cinq reproductions du lieu culte devraient voir le jour « en Europe, en Asie et au Canada » dans les cinq ans à venir. 8 à 10 millions d’euros d’investissement sont prévus pour la « réplication » des 300 figures de cire en dehors des frontières françaises.

Un projet novateur

Pour tenter de se démarquer de la Londonienne Madame Tussauds, sa principale concurrente, le Musée Grévin est sur le point de développer un nouveau concept. Les mœurs et coutumes  de chaque pays seront ainsi mises à l’honneur au travers d’une section intitulée « héritage ». L’objectif serait également de mettre en avant les liens culturels qui ont pu se tisser au fil des époques entre  les villes sélectionnées et la capitale française. Serge Naïm, directeur général adjoint de la Compagnie des Alpes, assure qu’il y a « toujours une histoire à raconter sur la relation avec Paris » (Le Monde.fr) Les responsables du projet espèrent atteindre un minimum de 800 000 visiteurs par an pour chaque nouvelle implantation. Grévin voit grand mais peut se le permettre. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 9 % depuis huit mois, la fierté de la Compagnie des Alpes se porte en effet plutôt bien.

La Comédie-Française ouvre ses portes à Julie-Marie Parmentier
La malédiction de Bilbo le Hobbit
Cecile David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *