Politique culturelle
Le musée Chinois de Fontainebleau ouvre à nouveau ses portes

Le musée Chinois de Fontainebleau ouvre à nouveau ses portes

13 novembre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Cela faisait neuf mois que le musée Chinois, qui se trouve dans le Chateau de Fontainebleau était fermé suite à un cambriolage. Il ré-ouvre ses portes demain, samedi 14 novembre.

Huit mois auront donc été nécessaires pour sécuriser et remettre en état les collections remarquables de ce musée Chinois aménagé sur ordre de l’impératrice Eugénie en 1863.

Cette ouverture se fait avec des manques. Par communiqué, le service de presse du musée informe que « La vingtaine d’oeuvres dérobée est toujours activement recherchée. On compte parmi elles la couronne du roi de Siam, offerte par les ambassadeurs de Siam à Napoléon III lors de la visite officielle de 1861, un mandala tibétain et une chimère chinoise en émail cloisonné du règne de Qianlong (1736-1795) »

Une ouverture au numérique est à noter puisque le musée met en place L’HistoPad. Il s’agit d’une tablette tactile qui utilise la réalité augmentée, la 3D et la géolocalisation et qui permettra de belles expériences muséales.

Visuel :©Histovery

Une suite au Big Lebowsky ? Le culte de la rumeur
[Bruxelles] Sarkis avec Paradjanov, un voyage dans la mémoire arménienne à la Fondation Boghossian
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *