Politique culturelle
Le ministère de la Culture et de la Communication soutient la révolution numérique dans le secteur culturel

Le ministère de la Culture et de la Communication soutient la révolution numérique dans le secteur culturel

25 mai 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

L’ouverture et le partage des données publiques culturelles représentent un grand pas pour les politiques culturelles de la France. 

Le ministère de la Culture et de la Communication a annoncé mercredi dernier que tous les contenus de ses sites web (culturecommunication.gouv.fr et culture.fr) seront libres de partage et de réutilisation sur internet.

La politique culturelle d’Aurelie Filippetti et de son ministère fait partie de «la politique gouvernementale en faveur des données ouvertes» a exprimé un communiqué du ministère. Le rapport réalisé par le Département des programmes numériques du Secrétariat Général explique que cette initiative gouvernementale sur « l’ouverture et le partage des donnés publiques culturelles a pour objectif une vraie (r)évolution numérique dans le secteur culturel. »

Selon libération.fr les textes et les images des deux sites pourront être partagés si l’auteur original est cité et si la licence Creative Commons CC-BY-SA est conservée. Cependant pour ce qui concerne la rubrique Multimédia elle restera propriété du ministère de la Culture et de la Communication. Les statistiques, les notices et autres types d’information seront sous le statut de « licence ouverte » par un service du Premier ministre chargé des données publiques.


Les licences Creative Commons par culture-gouv

photo © Blake Patterson

Wika Tome 1 La fureur d’Obéron : Guerre et Fées
La fête des mères, c’est dans une heure!
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture