Politique culturelle

La redécouverte d’une mèche de cheveux de Léonard de Vinci pourrait nous mener à son ADN

La redécouverte d’une mèche de cheveux de Léonard de Vinci pourrait nous mener à son ADN

06 mai 2019 | PAR Juliette Mariani

Le mystère de l’ADN de l’artiste florentin connaît un renouveau avec la découverte d’une mèche de cheveux jusqu’alors oubliée… 

Alors qu’on célébrait le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci ce jeudi 2 mai, des chercheurs italiens ont annoncé commencer des recherches pour vérifier l’authenticité d’une mèche de cheveux qui aurait appartenu au maître florentin. « Nous avons récupéré outre-Atlantique une mèche de cheveux restée secrète et appelée dans l’histoire “Les cheveux de Leonardo da Vinci’’ », a déclaré à l’AFP Alessandro Vezzosi, directeur du Museo ideale de Léonard de Vinci, à Vinci, commune de naissance de l’artiste aujourd’hui rattachée à la ville de Florence. Selon cet historien de l’art spécialiste du peintre toscan, la mèche de cheveux aurait appartenu à l’écrivain français Arsène Houssaye (1814-1896), directeur de fouilles réalisées en 1863 dans la sépulture de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé, à Amboise. La mèche de cheveux aurait ensuite connu plusieurs acheteurs, jusqu’à finir aux mains d’un collectionneur privé étasunien.

Présentée au public jeudi dernier à Vinci, elle sera analysée par des scientifiques italiens. L’objectif est de retrouver l’ADN du peintre florentin en le croisant avec des ossements appartenant à des membres de sa famille.

Léonard de Vinci médiateur dans les tensions franco-italiennes
Un événement d’autant plus important que le jeudi 2 mai a également été l’occasion pour les présidents français et italien, Emmanuel Macron et Sergio Mattarella, de se réunir à Amboise, au Château du Clos-Lucé, où Léonard de Vinci est mort à l’âge de 67 ans le 2 mai 1519. « Un trait d’union historique et culturel qui unit l’Italie et la France », a déclaré Emmanuel Macron sur sa page Twitter. Un pas en avant dans l’amitié culturelle franco-italienne sur fond d’« universalisme européen» après les récentes déclarations de la Ligue du Nord, qui reproche à la France l’appropriation d’œuvres italiennes, la paternité culturelle des tableaux de Léonard de Vinci étant toujours l’objet de vifs débats.

 

 

Visuels © Leonardo da Vinci. Woodcut by T. Stimmer, 1589, after the sitter – https://www.europeana.eu/portal/record/9200579/z2z32nwy.html. Leonardo Da Vinci. Wellcome Collection – https://wellcomecollection.org/works/z2z32nwy. CC BY – http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/©Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

Perrine Perez rayonne de malice dans « Celle qui a dit non » à la Comédie des Boulevards #PASMOLLE !
Linda Kapetanea et Jozef Frucek : « S’il n’y a pas de musique, il n’y a pas de mouvement »
Juliette Mariani

One thought on “La redécouverte d’une mèche de cheveux de Léonard de Vinci pourrait nous mener à son ADN”

Commentaire(s)

  • Lambert

    Article très intéressant donnant envie de retourner au Clos Lucé et au château d’Amboise.

    mai 13, 2019 at 16 h 21 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *