Politique culturelle

La Maison de l’histoire de France fait déménager une partie des Archives Nationales

13 septembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Selon Pascale MOLLARD-CHENEBENOIT  pour l’AFP , ving mois aprés l’annonce de créer une Maison de l’histoire de France , Nicolas Sarkozy a décidé de l’installer dans le Marais, sur le site parisien des Archives nationales et fonctionnera en réseau avec d’autres musées historiques. Ouverture en 2015.

« Nous avons décidé de retenir comme siège de cette nouvelle institution le site des Archives nationales, grand quadrilatère regroupant au coeur de Paris les hôtels de Soubise et de Rohan autour de grands jardins », a-t-il déclaré dans un discours prononcé aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne).

Le chef de l’Etat a précisé que la création de cette Maison de l’histoire de France serait symbolisée par l’ouverture « au printemps prochain » des jardins des Archives nationales, actuellement fermés au public, puis par une « première grande exposition » dès la fin de l’année 2011″, dont il a confié la préparation au ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.
La Maison de l’histoire de France, qui sera créée « dans les prochains jours », « s’incarnera dans un réseau de musées », a-t-il dit. Ils constitueront « le premier cercle d’un réseau appelé à tisser des liens avec les mille musées d’histoire éparpillés sur tout le territoire », a-t-il ajouté.

Toujours d’aprés l’AFP, neuf musées nationaux, représentants diverses périodes historiques, passeraient sous la bannière de la Maison de l’histoire de France : Le  musée de la Préhistoire des Eyzies de Tayac, du musée d’archéologie de Saint-Germain-en-Laye, du musée du Moyen-Age de Cluny, du musée de la Renaissance d’Ecouen, du château de Pau, du château de Fontainebleau, de la Malmaison, du musée de Compiègne et du musée des plans reliefs aux Invalides.

Une grande partie des archives conservées dans ce vaste quadrilatère de 34.000 m2, composé de huit hôtels particuliers, doit partir à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) d’ici 2013.  Le nouveau site est actuellement en construction et acceuillera toutes les archives de la période contemporaine ( post 1789) alors que les reste des archives se partageront le site parisien et celui de Fontainbleau.  

Une vraie vie d’artiste : Nick Cave
Le dernier voyage de Tanya, disparitions au fil de l’eau
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

6 thoughts on “La Maison de l’histoire de France fait déménager une partie des Archives Nationales”

Commentaire(s)

  • Plutôt une bonne idée, après faut voir ce qu’il en sera réellement…

    septembre 13, 2010 at 18 h 47 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *