Politique culturelle

La culture française à l’honneur en Colombie

La culture française à l’honneur en Colombie

19 décembre 2016 | PAR Léa Sanchez

Depuis vendredi, la Fête des Lumières de Lyon s’est installée au cœur de la capitale colombienne. Le spectacle marque le coup d’envoi de l’année croisée France – Colombie : plus de 400 événements sont prévus à l’occasion de ce programme d’échange binational.

Projections colorées et effets sonores : pendant vingt minutes, vendredi soir, les tableaux d’une fête des Lumières revisitée ont illuminé les façades des bâtiments de la symbolique place Bolivar de Bogotá, en Colombie. En espagnol, le ministre des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s’est félicité de voir célébrer l’“amitié entre la France et la Colombie” à travers ce spectacle qui marque le début de l’année d’échange organisée entre les deux pays.

Près de 400 événements devraient avoir lieu en 2017 à l’occasion de ce programme de coopération. C’est la culture tricolore qui mettra d’abord le pied en Amérique Latine, durant les six premiers mois de l’année. Du 6 au 15 janvier, le Festival international de musique de Carthagène mettra l’accent sur « Paris et la musique française du début des années 1900 ». Y seront présentées notamment des œuvres de Debussy, Ravel, Satie ou encore Saint Saëns. Autre temps fort : prévu en mars, toujours à Carthagène, le Festival International du Cinéma laissera la part belle aux artistes hexagonaux. La France sera également invitée d’honneur du Salon international du livre et de la Biennale Photographique de Bogotá, où seront présentées les œuvres du photographe français Henri Cartier-Bresson.

Durant la seconde moitié de l’année, on pourra découvrir la culture colombienne dans différentes villes françaises à travers des expositions d’art colonial ou encore la participation de plusieurs artistes colombiens à des événements culturels français. Des résidences croisées sont aussi prévues, en France comme en Colombie.  Et les collaborations entre les deux pays ne se cantonneront pas à la sphère culturelle : des événements universitaires, linguistiques ou encore économiques sont également au programme.

Logo de l'année France-Colombie.
Logo de l’année France-Colombie.

L’année d’échange vise à renforcer les liens entre la France et la Colombie, mais aussi à améliorer l’image de ce pays d’Amérique Latine moins connu pour ses artistes que pour son rang de premier exportateur de cocaïne au monde ou encore sa guérilla avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), malgré le processus de paix en cours dans le pays. “Cette initiative permettra que les Français et de nombreux Européens découvrent et redécouvrent notre culture, notre passé, notre présent et notre futur, marqué par le chemin vers la paix que les Colombiens sont en train de parcourir”, espérait le président colombien Santos dans un message lu lors de la conférence de presse de lancement de l’Année France Colombie 2017, mardi 13 décembre.

The Valley of Astonishment ou pourquoi le théâtre de Peter Brook est là pour nous étonner
[Live Report] Le Weather Winter 2016 pour bien terminer l’année
Léa Sanchez

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *