Politique culturelle
L’artiste Ai Weiwei libéré par les autorités chinoises

L’artiste Ai Weiwei libéré par les autorités chinoises

26 juin 2011 | PAR Tristan Karache-Prudent

Détenu depuis plus de 2 mois et demi en prison, l’artiste dissident asiatique a été libéré mercredi soir. Il déclarait dans le courant de la journée de jeudi à l’AFP « heureux d’être libre » et qu’il ne pouvait donner aucune information sur les conditions de sa surprenante libération.

Fils du célèbre écrivain Ai Qing, aucun chef d’inculpation n’avait été rendu public contre l’un des concepteurs du fameux stade, le « nid d’oiseau » conçu pour les jeux olympiques de Pékin en 2008. Cependant, il s’est souvent heurté au pouvoir en place et au gouvernement le critiquant publiquement et défendant des causes humanitaires. Sa détention début avril avait déclenché une vague d’indignation de la part des pays occidentaux.

L’artiste âgé de 54 ans et souffrant de diabète aurait été libéré à cause de « de sa bonne attitude (car) il a confessé ses crimes et également en raison d’une maladie chronique dont il souffre » selon une publication faite par l’agence Chine nouvelle. Son avocat Liu Xiaoyuan expliquait sur Twitter que « Selon le code pénal, les auteurs d’évasion fiscale peuvent être punis par une amende, et n’ont pas de responsabilité pénale. Mais le problème, c’est qu’il y a aussi le chef d’accusation de destruction intentionnelle de preuves comptables ».

Au cours d’un bref entretien téléphonique, Ai Weiwei dont son studio est assaillit depuis quelques temps par des hordes de journaliste déclarait à l’AFP : « Je suis libre sous caution, je ne peux donc donner aucune information. Je ne peux pas accorder d’interview ».

 

Du 9 au 12 août, le Festival Au Fil des Voix reprend ses quartiers d’été à Vaison-la-Romaine
Star Wars : la série contre attaque
Tristan Karache-Prudent

One thought on “L’artiste Ai Weiwei libéré par les autorités chinoises”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *