Politique culturelle
French Cancan, du lever de jambe révolutionnaire au pas conservateur?

French Cancan, du lever de jambe révolutionnaire au pas conservateur?

24 novembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Pour fêter les 150 ans du peintre Toulouse-Lautrec, né le 24 novembre 1864 à Albi, Toute la Culture a décidé d’interroger une danse emblématique dont le peintre du Moulin Rouge et de Montmartre a dessiné à la fois l’avant-scène et les coulisses : le French Cancan.

SIDEBAR01

Alors qu’on croit le French Cancan lié à une certaine licence artistique de la Belle Epoque, nous apprendrons ici qu’il débute sous le nom évocateur de « Chahut » en 1825 et qu’il est … né de la révolution.
Alors qu’aujourd’hui c’est au mieux un « lieu de mémoire » d’un certain paris et au pire une image mythique d’une France qu’on voudrait restée inchangée depuis Toulouse-Lautrec, quelle est l’actualité du Cancan en culture?

Un dossier haut en couleurs et néanmoins critique avec son concours et sa playlist!

Bonne lecture.

La rédaction.

[Interview] Roberto Alagna, Ma vie est un opéra « A travers tout ces rôles j’ai appris à me connaître, chacun m’a apporté quelque chose. »
Virginie Efira jouera dans le prochain Paul Verhoeven
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “French Cancan, du lever de jambe révolutionnaire au pas conservateur?”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    A propos

    Toute La Culture : Comment choisir ?
    Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

    L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
    Soyez libres… Cultivez-vous !

    Soutenez Toute La Culture