Politique culturelle

Francesca Poloniato prend la direction du Théâtre du Merlan

Francesca Poloniato prend la direction du Théâtre du Merlan

17 janvier 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Auparavant directrice de production et Programmatrice de la Scène Nationale de Besançon, Francesca Poloniato prend la tête de la Scène Nationale de Marseille.

Alors que Le Merlan scène nationale à Marseille s’apprête à accueillir la Biennale Internationale des Arts du Cirque dès le 22 janvier, en recevant les merveilleux Marin Zimmermann et Chloé Moglia, la nouvelle vient de tomber : c’est Francesca Poloniato qui remplacera Nathalie Marteau à la tête du théâtre. Au sein des Deux Scènes, la Scène Nationale de Besançon, elle avait accompagné alors le projet clair de la directrice du lieu, Anne Tanguy : « multiplier les rencontres, les brassages d’esthétiques et de formes de pensées; de donner le désir de la découverte, d’ouvrir des fenêtres sur le monde, d’éveiller les curiosités à l’égard de notre histoire commune et de notre patrimoine ». La ligne à suivre pour Marseille ne devrait pas être radicalement différente.
Elle aura à ses côtés de précieux partenaires : le théâtre de la Criée dirigé par Macha Makaïeff situé non loin et à quelques kilomètres, le Théâtre National de Nice, qui a à sa tête Irina Brook.

Elle est arrivée en France, à Nantes, à l’âge de cinq ans.  De naissance italienne, elle est « la seule fille de la famille ». Ses parents sont ouvriers, « la culture n’était pas à la maison » nous dit-elle, et c’est l’école républicaine qui l’amène aux arts. Elle n’est pas artiste, même si dans ses sports qui comptent le judo et le foot, elle avoue avoir un peu dansé. Son arrivée au Merlan est la suite logique d’un parcours fait de rencontres. On compte Claude Brumachon, directeur du Centre Chorégraphique National de Nantes depuis 1992. Auprès de lui elle sera secret aire générale. Elle accompagnera aussi Didier Deschamps alors directeur du Ballet de Lorraine-Nancy. Dans son parcours on lit un désir de dialogue. Elle fut éducatrice spécialisée, et à Besançon, elle est directrice de production et Programmatrice sous le mandat d’Anne Tanguy qui a fait tomber les murs en créant une Scène Nationale qui compte deux salles, l’une en périphérie l’autre en centre-ville. Les « Deux scènes » était nées. Quand l’appel d’offre du Merlan fut publiée ce fut pour elle une « évidence de postuler ». On lui demande si sa programmation comptera plus de danse, elle répond « de la danse, il y a en a déjà, il y en aura plus encore. J’arrive avec une bande d’artistes, je dis bien une bande, ce ne sont pas des artistes associés. Ils seront sept : musiciens, metteurs en scène, chorégraphes… »

Francesca Poloniato est résolument heureuse et elle prendra ses fonctions rapidement, dans le courant du mois de février.

Visuel : ©ABN

Casse dans une librairie juive à Villeurbanne
[Critique] « Wild » Reese Witherspoon rayonne, sac sur le dos, dans un périple rédempteur à travers les USA
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *