Politique culturelle
Edito : Sacré Charlemagne

Edito : Sacré Charlemagne

26 juin 2015 | PAR Yaël Hirsch

Alors que les dernières épreuves du Baccalauréat 2015 viennent de se terminer, avec les beaux et long jours de juin, chacun retrouve un peu le sentiment qui correspond à la fin de l’année « scolaire » : la liberté folle des « grandes vacances » qui s’approchent teintée d’une pointe de nostalgie.

L’Ecole… Concept étrange et génial que de réunir de jeunes esprits des heures durant dans une « salle de cours » pour qu’ils apprennent le monde, mais aussi les méthodes pour le penser (trois parties, antithèse, équations, cartographie…)  Manne à la fois gratuite et obligatoire en « primaire », depuis les fameuses lois de Jules Ferry, l’école, puis le collège, puis le lycée -instituteurs mais aussi « profs »- sont sensés émanciper, et tentent dans leur principe, d’augmenter l’égalité des chances de réussite.

La rentrée 2015 connait une troisième vague de transformations à la suite de la loi de 2013 sur la refondation de l’Ecole Républicaine. Le collège y est repensé avec des mesures qui suscitent beaucoup de débat, se voulant plus égalitaires (plus de « classes européennes ») et proposer aussi des parcours plus personnels et laissant une place importante aux langues, aux arts et aux cultures…

Si la raison d’être du code de l’éducation est « l’acquisition d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture », à rebours, les diverses disciplines de la culture (théâtre, cinéma, musique…) permettent de voir quelle est l’image de l’école aujourd’hui et montre assez bien vers les institutions qui nourrissent le socle de notre culture évoluent.

Bonne Lecture de notre Dossier « Mais oui, mais oui l’école est finie »!.

L’école sur un plateau
Dossier l’école au cinéma : retour sur les films de classe, d’élèves et de profs
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Edito : Sacré Charlemagne”

Commentaire(s)

  • Sonia

    Des changements dès le plus jeune âge : nouveaux programmes en maternelle dés la rentrée 2015 et l’élémentaire devrait suivre (les nouveaux cycles font déjà débat et les propositions de programme, surtout en histoire, sont fortement critiqués). Bonnes vacances avec une semaine d’avance

    juin 27, 2015 at 8 h 58 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *