Politique culturelle

Drouot surveillé par les ministères de la culture et de la justice

16 septembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Les relations entre l’hôtel Drouot et Frédéric Mitterand ne sont pas au beau fixe. Alors que dans quelques semaines s’ouvrira la FIAC, le ministre souhaite organiser une table  ronde réunissant les acteurs de la vente d’objets d’art.

Selon l’AFP, le rapport sur Drouot, réclamé par la ministre de la Justice après un scandale de détournements d’oeuvres d’art en 2009, met en évidence l’opacité du célèbre Hôtel des ventes qui réunit 72 sociétés de ventes volontaires.

Frédéric Mitterand devrait rencontrer très prochainement le président de l’Hôtel des ventes, Georges Delettrez pour s’entretenir avec lui de « l’évolution inquiétante de la situation et des projets de modernisation de Drouot »  ( source  AFP )

Si pour le ministre de la culture, la question est de sauver cette institution, l’affaire inquiète également le ministère de la justice. Michèle Alliot Marie devrait prendre la parole sur cette affaire dans les prochains jours.

Critique Les Runaways: sex, drugs and girls’ power
Salon du Vintage à Paris
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *