Politique culturelle

Deux photoreporters tués à Misrata en Lybie

Deux photoreporters tués à Misrata en Lybie

21 avril 2011 | PAR Lea Iribarnegaray

Les photoreporters Tim Hetherington, coauteur d’un documentaire nominé aux Oscars l’an dernier, et Chris Hondros, de l’agence Getty, ont été tués hier, mercredi 20 avril, dans la ville libyenne de Misrata.

Tim Hetherington et Chris Hondros se trouvaient en Libye, à Misrata, ville lourdement assiégée par les forces du colonel Kadhafi, lorsqu’ils ont été tués par un tir de mortier.

La mort de Hetherington a rapidement été annoncée par les docteurs de l’hôpital de Misrata et confirmée par sa famille. L’agence Getty a annoncé plus tard la disparition de Chris Hondros des suites de ses blessures. Les deux hommes étaient âgés de 41 ans.

Tim Hetherington, qui a la double nationalité anglaise et américaine, était surtout connu pour ses photos en Afghanistan. Il a notamment remporté le World Press Photo de l’année pour son reportage sur les soldats américains de la vallée de Korengal et coréalisé le documentaire « Restrepo », nominé ensuite aux Oscars. Son travail reste visible sur son site.

Chris Hondros, photographe américain et reporter de guerre, avait notamment couvert les conflits d’Irak, d’Afghanistan, d’Angola ou encore du Sierra Leone. Son travail au Liberia lui a valu une nomination pour le prix Pulitzer et il a reçu en 2005 la médaille d’or du prix Robert Capa. Lui rendant hommage, le «New York Times» publie les clichés de son dernier reportage.

(c) Photographie de Tim Hetherington, élue photo de l’année par le World Press Photo Award, représentant un soldat américain dans un bunker de la vallée Afghane de Korengal, le 16 septembre 2007

Laval: le festival des 3 éléphants
Live report : Troy Von Balthazar à la Machine (15/04/11)
Lea Iribarnegaray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *