Politique culturelle

Célébration des 60 ans du ministère de la culture: les nouveautés

Célébration des 60 ans du ministère de la culture: les nouveautés

25 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

Le 22 juillet 1959, André Malraux créait le ministère de la culture avec pour mission de « rendre accessible les oeuvres capitales de l’humanité ». 60 ans plus tard, Franck Riester, ministre de la culture, est aux commandes d’une programmation événementielle à travers toute la France afin de célébrer cet anniversaire. L’occasion aussi de renouveler les grands décisionnaires des institutions culturelles comme l’Opéra de Paris, la Fémis, le CNC…

 

Pour célébrer les 60 ans du ministère de la culture, le gouvernement a reçu trois anciens ministres de la culture, rue de Valois: Jack Lang, Frédéric Mitterrand et Renaud Donnedieu de Vabres. Emmanuel Macron a rendu hommage à Françoise Nyssen, ancienne ministre de la culture, et a annoncé les quelques plans à venir concernant la culture. En effet, ce mercredi 24 juillet a signé le lancement de plusieurs événements importants. D’abord celui d’une « riche programmation événementielle » en France et à travers le monde, qui comprendra des expositions, colloques, forums, publications concoctés spécialement pour la célébration. Des archives audiovisuelles présenteront les différentes politiques culturelles mises en place depuis 60 ans, une frise chronologique est publiée sur le site du ministère de la Culture retraçant les grandes politiques qui concernent les arts (danse, musique, théâtre, cinéma, médias…) ainsi que l’évolution de l’organisation administrative du ministère. Une grande exposition sur « Le ministère de la Culture a 60 ans. Regards photographiques » s’est installée dans la Cour d’honneur du Palais-Royal, et sera présentée jusqu’au 22 septembre. Celle-ci expose les photographies des différents ministres de la Culture, des grands événements culturels, et des oeuvres et artistes qui ont marqué ces dernières décennies. Des images prises par des photographes de renom tels que Willy Ronis ou Denise Colomb…

Mais cette célébration a aussi été l’occasion d’un grand changement de direction à la tête de plusieurs institutions culturelles. 17 nominations au total (dont 9 renouvellements) qui pour certaines (Dominique Boutonnat entre autres) ont suscité la controverse. Alexander Neef remplace Stéphane Lissner à la tête de l’Opéra de Paris, Dominique Boutonnat le « candidat » d’Emmanuel Macron au CNC, Michel Hazanavicius réalisateur de The Artist à la Fémis, Emma Lavigne au Palais de Tokyo, et Isabelle Giordano au Pass culture… Après avoir mis fin au suspens qui durait depuis plusieurs mois, l’Elysée a déclaré (selon l’AFP):  » La politique culturelle se porte par les personnes qui l’incarnent. {…} Cette vague de nominations représente un équilibre entre la découverte et le renouvellement de talents. » Pour l’heure le nom du futur directeur de la Villa Médicis est toujours inconnu.  

 

©Visuel: André Malraux, Wikipedia.

Lancement du 15e Festival International des Arts de la Marionnette à Saguenay: spectacle d’ouverture en demie teinte
Arles, des rencontres cinquantenaires en effervescence
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *