Politique culturelle
A chaque orientation politique son site de rencontres amoureuses et coquines

A chaque orientation politique son site de rencontres amoureuses et coquines

17 février 2012 | PAR LLT

Depuis janvier 2010, vous pouvez surfer sur des sites de rencontres exclusivement de gauche et de droite. Grâce à droite-rencontre.com et gauche-rencontre.com. Et maintenant (depuis septembre), il existe la même formule mais pour les partisans du Front National répondant au nom de Front-rencontre.fr.

Le créateur de ces sites segmentarisants est Vincent Veyrat Masson, de Phoenix Corp. La page d’accueil des rencontres dédiées aux partisans de la droite nationale est très claire. Le drapeau tricolore est bien présent, deux jeunes amoureux de couleur blanche prennent la pose et le texte descriptif est simple et direct: « À l’heure où notre belle France subit les terribles conséquences d’une immigration incontrôlée, il n’est pas toujours permis d’affirmer en société ses préférences patriotiques et son adhésion aux idées du Front National. Pour consacrer votre liberté de pensée et optimiser vos chances de rencontrer celui ou celle qui comblera toutes vos attentes, notre site est réservé aux célibataires patriotes de tout le pays qui cherchent l’amour. »

A leur sortie, les grands frères de front-rencontre.fr ont fait le buzz. En une semaine près de 10 000 célibataires se sont inscrits. Et durant l’année 2011, à peine 9000 personnes de plus ont crée un compte sur gauche/droite-rencontre.fr. La vague du sectarisme politique s’est peut-être éloignée? Les inscrits ont peut-être compris que l’appartenance à une certaine famille politique ne définit pas les affinités entre les célibataires?

Et avec ces rencontres « patriotes » 2.0, les créateurs vont encore plus loin. Dans une France déjà enclin au communautarisme, ces sites de rendez-vous coquins ne font que cultiver l’entre soi et le sectarisme. Construire une histoire d’amour sur des fondements politiques n’est peut-être pas la bonne solution, surtout en France où l’appartenance à un parti apparaît comme secondaire. Et prenez un exemple flagrant. L’idylle de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni ne repose pas sur des bases politiques communes. L’un a sa carte de l’UMP et à l’approche des élections s’orientent vers la droite nationale et l’autre préfère les idéaux de la gauche.

Le principe de rencontres sur la toile entre célibataires du même bord existe depuis plusieurs années déjà aux Etats-Unis. Et contrairement à leurs cousins français, ces sites semblent bien se porter. Peut-être que la nation aux 50 étoiles a une propension au communautarisme plus importante ? Que dans la culture américaine, les idéaux politiques sont un critère de sélection pour trouver l’amour de sa vie?

En tout cas, l’existence de ces sites coïncide sans doute avec le virage que prend la société aujourd’hui. Depuis quelques décennies, la société sacrifie le lien social pour le culte de l’individualisme, du chacun, est extraordinaire mais l’autre est moins important que moi. Et maintenant, une nouvelle chanson résonne, un air à la gloire du tout pareil, du semblable. Il faut avoir les mêmes opinions politiques pour pouvoir espérer trouver l’amour, en tout cas sur la toile. Il faut avoir les mêmes idéaux, les mêmes pensées que l’Autre pour l’intéresser, le découvrir, et peut-être l’aimer. L’Autre apparaît avec front/gauche/droite-rencontre.fr comme un miroir, un simple reflet de soi. Alors, essayez de vous donner du plaisir tout seul, vous éviterez la débandade d’un repas « élections présidentielles ».

Avec front-rencontre, droite rencontre, gauche rencontre et notamment amourmaghreb.com, Phoenix Corp semble être une ode au repli sur soi, au tout communautaire, à l’Autre comme miroir du « je ». L’amour en politique peut-être, mais l’amour avec la politique en dénominateur commun, est un pari presque impossible.

Goûter-Philo pour les enfants au Collège des Bernardins
Cindy Crawford stoppe la carrière de Top model de sa fille
LLT

One thought on “A chaque orientation politique son site de rencontres amoureuses et coquines”

Commentaire(s)

  • Sonia

    Des concepts peu attirants même si on a des convictions. Et si « se rencontrer » passait avant « se choisir »..De nouveaux sites font ce pari notamment HereWeDate.com. La séduction communautaire pour célibataires « exigeants » et les autres, c’est aussi glamour que de déposer un CV !

    février 17, 2012 at 19 h 23 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture