Actu
Noah, en guerre contre le FN mais proche de Dieudo ? Confus…

Noah, en guerre contre le FN mais proche de Dieudo ? Confus…

05 juin 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Yannick Noah, l’homme aux 6 millions de disques vendus et vainqueur de Roland Garros en 1983 est effaré de voir la victoire du Front National aux Européennes, à 25% des voix. Sa bataille contre le FN se voit moins noble concernant l’étrange amitié qu’il voue à Dieudonné.

L’ex-tennisman commence inconsciemment à se tourner de plus en plus vers la politique, par son engagement (soutien à François Hollande lors de la campagne présidentielle) et notamment sa chanson « ma colère », sortie en mars dernier, véritable pamphlet orienté contre le Front National de Marine Le Pen.

Très bon ami de Dieudonné à l’origine, les nombreux dérapages de celui-ci ont conduit Yannick Noah à plus de réserve, une amitié forcément entachée à l’égard de l’humoriste. Noah se contente de dire qu’il ne rit pas à tout ce que l’instigateur de la quenelle peut dire, mais avoue être tout de même un grand fan de son humour.
Vous pouvez écouter l’émission dans son intégralité ici.

Une interview de Noah par le Journal du Dimanche le week-end dernier montre qu’il a pris ses distances : « C’est un ami, je connais ses enfants, sa case au Cameroun n’est pas loin de la mienne. Mais il m’a perdu. Je le lâche. Ses délires sont à l’opposé de ce que j’essaie de faire de ma vie. »
Voilà ce qu’il avait répondu au micro de Laurent Bazin sur RTL lundi : « Je suis assez loin de ce qu’il peut penser politiquement, je suis assez déstabilisé par son entourage, mais par contre qu’est-ce qu’il me fait marrer.»

Il est difficile de comprendre cette « admiration » ambiguë pour Dieudonné alors qu’il s’engage bec et ongles contre le FN, on ne peut que remarquer des limites à son combat, de la confusion, des contradictions. On le combat oui mais pas à 100%, ou il y a des exceptions, est-ce cela qu’il faut tirer d’une telle amitié ? D’autant plus que son ami a choisi Jean-Marie Le Pen comme parrain pour sa fille.

Au lendemain des élections européennes, le FN affichant 25% des voix, Yannick Noah s’était déclaré personnellement touché. « Je me sens insulté, déchiré et j’ai un peu honte quand mes amis m’appellent d’autres pays en me disant qu’est ce qui se passe chez vous ? » Il déclare : « Je ne trouve aucune circonstance atténuante, aucune excuse au fait de voter pour le FN. Je ne peux avoir d’empathie pour une personne raciste, homophobe ou antisémite. Si tu es raciste, tu m’insultes. » d’après le Nouvel Observateur.

Sa croisade contre l’extrême droite, par sa chanson en outre a suscité des réactions vives chez Florian Philippot, bras droit et élu du cœur de Marine Le Pen : « L’élite ultra-friquée qui ne vit plus en France et donne des leçons à tout le monde. » ; « incarnation de la gauche showbiz bien-pensante ».

Yannick Noah lui-même ne pense pas pouvoir changer le vote des gens par sa chanson, encore faut-il qu’il change tout d’abord ses fréquentations pour pouvoir ressembler « plus ou moins » à un homme crédible, fort de ses idéaux, et s’engager réellement dans un combat qui commence juste.

© visuel : capture d’écran Youtube

[Critique] Coup d’envoi des Latitudes Contemporaines avec Miet Warlop et son déjanté Mystery Magnet
[Critique] « L’Allée du Sycomore » de John Grisham chez JC Lattès
Alexander Mora-Mir

One thought on “Noah, en guerre contre le FN mais proche de Dieudo ? Confus…”

Commentaire(s)

  • vincent

    Il ne vit pas en France: Aucune leçon à recevoir de lui… et qu’il s’occupe plutot de la morale de son nouveau pays !

    août 9, 2014 at 15 h 32 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *