Actu
Miss Provence 2021 victime d’injures antisémites

Miss Provence 2021 victime d’injures antisémites

22 décembre 2020 | PAR Lalouchi Naoual

Miss Normandie, Amandine Petit, a été élue Miss France 2021 au Puy-du-Fou en Vendée. Mais le centenaire de l’élection fut marqué par sa première dauphine, victime d’injures antisémites sur Twitter.

April Benayoum

Cette année 2020 n’a pas finit de nous secouer. Ce samedi 19 décembre 2020, le concours de Miss France fêtait son centenaire et couronnait une nouvelle miss. En revanche ce n’est pas ce que l’on retient le plus de cette soirée.

Miss Provence a du faire face à un déferlement d’injures haineuses et antisémites sur Twitter. Pour quelle raison ? La simple évocation durant son discours de ses origines et des racines israéliennes de son père. Des propos familiaux qui ont fait d’elle la cible de commentaires antisémites sur Twitter.

Un soutien de la classe politique

Twitter est certes un lieu où les propos haineux peuvent très facilement fleurir. Mais des messages de soutien et de paix se propagent tout aussi vite. Ainsi, plusieurs personnalités publiques et figures politiques ont ouvertement condamné ces propos antisémites et soutenu publiquement April Benayoum.

  • Le Ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin s’est exprimé sur Twitter en condamnant ces insultes.

  • La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa en a fait de même sur son compte Twitter dénonçant les propos antisémites et son soutien à April Benayoum.

Interrogée par BFM TV, Marlène Schiappa évoque avoir compilé les tweets haineux et avoir « adressé un signalement (article 40) au Procureur de la République pour faire en sorte que la justice se saisisse de ces faits qui sont graves. » Une enquête pour incitation à la haine raciale a donc été ouverte dès ce lundi à Paris.

  • Le garde des sceaux et ministre de la justice, Eric Dupond-Moretti a fait part de sa colère face à une telle situation.

Une enquête est ouverte

La classe politique a condamné ces propos et lancé un recours en justice. Il en est de même pour April Benayoum. Elle annonçait sur BFM TV ce lundi 21 décembre 2020 saisir en son nom la justice contre ces propos antisémites. La jeune femme âgée de 21 ans s’est dite  » affectée «  et «  choquée  » par ces actes racistes. Mais également très touchée par le soutien national dont elle a fait l’objet sur les réseaux sociaux.

Visuel : ©logo Miss France/wikimedia commons

La danseuse et figure de Broadway Ann Reinking s’en est allée
Brexit : Et la culture dans tout ça ?
Lalouchi Naoual

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture