Actu
Mikaben, symbole de la musique haïtienne, est mort sur scène

Mikaben, symbole de la musique haïtienne, est mort sur scène

17 octobre 2022 | PAR Noemie Wuchsa

Ce dimanche 16 octobre, la salle des spectacles de l’Accor Arena déclare la mort de l’artiste haïtien Mikaben, samedi soir. L’artiste s’est produit auprès du célèbre groupe haïtien Carimi. Un drame pour le monde musical haïtien, qui perd un grand symbole de la musique kompa … 

C’était d’abord un concert à tonalité de retrouvailles, car le groupe Carimi s’était séparé depuis près de six ans. Les trois chanteurs sont originaires d’Haïti. Le nom du groupe a gravé jusque dans leur initiales : CaRiMi, pour Carlo, Richard et Michael – dit Mikaben. Le trio s’est fait connaître par ses albums Bang Bang et Nasty Bizniz, sortis à l’aube des années 2010. Une joyeuse célébration s’est tenue sur scène, pour leur vingt années de collaboration. Samedi, Mikaben a à peine achevé son morceau, que l’artiste a subitement succombé à un malaise cardiaque, devant son public. Les secours se sont trouvés démunis. 

Un symbole de la musique haïtienne perdu

Le groupe a beaucoup œuvré pour la diffusion de la kompa, genre musical originaire des Antilles. A la suite de cette triste nouvelle, la salle de concert du 12ème arrondissement, a adressé le lendemain du drame tout son “soutien à la famille ainsi qu’aux proches dans cette douloureuse épreuve”. Ariel Henry, le Premier Ministre haïtien, a vivement réagi, en déclarant que “le pays et la jeunesse haïtienne ont perdu une belle âme”. 

Pour écouter le titre Ayiti du groupe Carimi, c’est ici

Image de couverture : Instagram @Mikaben509

Le théâtre arme de résilience massive : « Pour rester vivants » de la compagnie Permis de construire
Elfriede Jelinek tient résidence au Théâtre 14
Noemie Wuchsa

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration