Actu

Mektoub My Love Intermezzo: Abdellatif Kechiche contre-attaque

Mektoub My Love Intermezzo: Abdellatif Kechiche contre-attaque

04 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

Tout est parti d’un témoignage anonyme publié dans Midi Libre. Présent lors du tournage, le témoin explique que « le réalisateur a fait rejouer pendant des heures et des heures les scènes de la discothèque, épuisant tous les acteurs, et le tournage se prolongeait très tard dans la nuit. Il voulait absolument arriver à avoir une scène de sexe non simulée, ce à quoi les acteurs n’étaient pas disposés. Mais à force d’insister, au fil des heures et alors que de l’alcool était régulièrement consommé sur place, il a réussi à obtenir ce qu’il voulait. » A cette méthode faisant tristement écho à celle utilisée pendant le tournage de La Vie d’Adèle, s’ajoute le comportement étrange d’Ophélie Bau lors de la 72e édition du festival de Cannes. Elle paraît d’abord très gênée lors de la montée des marches, puis quitte soudainement la salle lors de la projection du film, et enfin ne participe pas à la conférence de presse le lendemain. On comprend plus tard que l’actrice avait un différend avec Abdellatif Kechiche au sujet de la scène du cunnilingus qui s’étale sur une quinzaine de minutes. Le réalisateur n’avait pas accepté sa requête d’avoir accès aux images, celle-ci désirant savoir à quoi s’attendre lors de la projection officielle.

 

Pour donner force à son propos, il s’appuie sur une interview de l’actrice donnée à Gala en mars 2018. “J’ai fait ce film en connaissance de cause, c’est même un choix délibéré que j’ai fait. Ce n’est pas maintenant que je découvre qu’il s’agissait d’être nue, ou sexy, ou que sais-je. Avant même de faire des films, quand je rêvais de faire du cinéma, je voulais représenter la réalité, le corps, la nudité, le sexe… Ça fait partie de la vie, donc il faut qu’on puisse le voir au cinéma sans avoir peur de choquer ou de heurter.” Enfin il conclut en invitant l’actrice à « la table de montage » afin qu’elle lui signifie « ce qui choque sa pudeur récente », et il se dit prêt  » dans la mesure du possible à éliminer dans le montage du film final les plans qui la gêneraient encore. »

Le second opus de Mektoub, My Love ne connaît pas encore de date de sortie. En attendant voici la bande annonce du premier volet…

 

© Visuel: Abdellatif Kechiche, Flickr

Avignon OFF, Le souper de Brisville avec Daniel Mesguich et William Mesguich.
Avignon Off, « A fond » au Théâtre des Corps Saints
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *