Medias
Un compte Facebook peut désormais figurer sur un testament

Un compte Facebook peut désormais figurer sur un testament

30 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Il est désormais possible, en Europe, de désigner l’un de ses contacts pour en faire un légataire de son compte Facebook. Ce dernier devra dès lors administrer le compte du défunt après son décès.

Facebook déploie, en Europe la possibilité de désigner un contact légataire qui sera charger d’administrer le profil social du défunt, une fois son décès officialisé. Après les 10 ans d’hégémonie de Facebook sur l’ensemble des réseaux sociaux et plus d’un milliard de membres, la plateforme multiplie les comptes et pages inutilisé-e-s pour cause de décès. C’est en ce début d’année que l’option permettant de désigner un légataire, pour son compte Facebook, est apparue. Jusqu’à présent, l’option n’était possible qu’aux États-Unis. Mais plus maintenant.

Il est donc désormais possible en Europe de prévoir, dans la section sécurité des paramètres du compte, un contact légataire. Cette opération octroie certains droits, comme le changement de photos de profil ou de couverture. En revanche, certaines restrictions sont opérées afin de préservée la vie privée et la mémoire du défunt. C’est en quelque sorte la considération d’un profil, d’un compte ou d’une page Facebook comme une part du patrimoine des défunts.

Il va de soit que l’utilisation et la nomination d’un contact légataire n’est aucunement obligatoire. Même si cette opération représente la possibilité d’honorer la mémoire du défunt, elle vise principalement à faciliter la gestion des comptes des personnes décédées. Et ainsi éviter la mise en route d’une démarche des proches du défunt pour reprendre le profil en main. Sinon, il est possible de demander la suppression du compte lorsque le décès survient. Une fois le décès officialisé et notifié, le compte sera totalement détruit et ne pourras plus jamais être consulté ou utilisé. Une opération qui permet de faire de la place dans les nombreux comptes inutilisés des membres de la communauté Facebook. 

Visuel : © Logo de Facebook.

Vincent Bolloré accusé d’avoir censuré un documentaire sur Canal +
Balenciaga perd Alexander Wang
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *