Medias

Stéphane Bern quitte Inter pour RTL

Stéphane Bern quitte Inter pour RTL

08 juin 2011 | PAR Laurene Saby

Vous n’entendrez  plus en septembre prochain la voix guillerette de Stéphane Bern sur France Inter lorsque vous allumerez votre poste entre 11h et 12h30. L’animateur vedette du fou du roi quitte la radio de service publique pour rejoindre RTL. Le journaliste y animera une émission du même genre, qu’il veut néanmoins « plus intime ». Retour sur un départ médiatique et médiatisé.

Lundi matin, Stéphane Bern a donc officialisé son départ de France Inter, la radio qui l’embauchait depuis maintenant onze ans à la tête du fou du roi. A la rentrée, le journaliste quittera ses « bouffons ». L’animateur de télé et de radio, a pris la poudre d’escampette et revendique sa volonté de prendre des risques. Du point de vue financier, les risques sont limités puisque le salaire  de Bern devrait être revalorisé  avec son passage au privé. Stéphane Bern a aussi des raisons de changer d’air, et il les donne à Télé Star: « J’ai passé onze ans sur France Inter, c’est quand même pas mal non ? Franchement, je n’avais pas envie d’y rester trente ans. J’ai préféré partir au sommet. Mon émission, Le fou du roi, marchait très bien en termes d’audience mais j’avais besoin de me remettre en question. J’aime prendre des risques. »

Les causes de son départ

Au Parisien, l’animateur raconte qu’il pensait à démissionner depuis le licenciement de Didier Porte, qui travaillait avec lui dans son émission. « J’ai été solidaire de Didier. [Philippe] Val (directeur de France Inter)  m’avait assuré qu’il resterait au Fou du Roi et…Je n’ai pas compris son départ. Alors que j’avais une confiance aveugle, le président [Jean-Luc] Hees (directeur de Radio France)  -que j’adore- m’a publiquement désavoué (…) J’ai pensé à démissionner mais ça aurait hystérisé mon départ. »

Une nouvelle émission, la même recette

Stéphane Bern présente également à Télé Star son avenir chez RTL :   « En quelque sorte, sur RTL, je reviens à mes premiers amours (à la fin des années 90, il participe aux « Grosses têtes » de Philippe Bouvard). J’animerai un rendez-vous quotidien en fin de matinée, fait d’humour, d’impertinence et de culture. Ma bande sera moins élargie que dans Le fou du roi, avec cependant toujours un invité en fil rouge. » La prochaine émission sera assurément un programme culturel, ayant des points communs avec Le fou du roi. Néanmoins, l’animateur a affirmé qu’il voulait faire quelque chose de « plus intime (…); plus simple. » Stéphane Bern ne manquera pas de faire venir à l’antenne plusieurs de ses acolytes, notamment Régis Maihot et Daniel Morin, chroniqueurs au Fou du roi. Enfin, l’homme de radio, fidèle à lui-même, se veut spirituel, quand il se confie au Parisien en dévoilant ses origines luxembourgeoise du coté de sa mère « cela dit, le L de RTL veut dire Luxembourg. Or c’est mon pays… » Le fou du roi est mort, vive le fou du roi !

 

 

 

 

(c) visuel : dna.fr,lemediascope.fr

These New Puritans seront le 8 juillet à La Machine du Moulin Rouge
CNN lance un service de sous-titrage en français
Laurene Saby

One thought on “Stéphane Bern quitte Inter pour RTL”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *