Medias

Sandra Bullock embrasse Scarlett Johansson

07 juin 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Hier soir lors de la célébration des MTV Music Awards, Sandra Bullock qui venait de recevoir l’un des plus prestigieux prix de la soirée, celui de l’artiste de l’année, a déposé un baiser sur les lèvres de la toute timide Scarlett Johansson.

En mars dernier, une tempête médiatique s’était abattue sur l’actrice américaine. En effet l’actrice se séparait de son mari Jesse James après 5 ans de mariage suite à un adultère, ce ne serait d’ailleurs pas la première fois que l’animateur aurait eu des rapports avec une autre femme. Lors du speech de remerciement, la très en forme Sandra s’est permise de glisser avec humour quelques mots à l’attention des médias: »Pouvons-nous, s’il-vous plait, revenir à une situation normale, car une thérapie coûte très cher » puis a ajouté un peu plus sérieusement mais toujours le sourire aux lèvres: »Une telle humiliation n’est pas amusante, il est temps que tout redevienne comme avant. »

Se présentant toute souriante en robe noire, elle refait donc son come back devant les projecteurs en embrassant Johansson. Après coup elle finit par commenter son acte en expliquant qu’elle « le ferait à nouveau si c’est pour divertir nos troupes. Et nos troupes extraordinaires méritent quelque chose de mieux qu’une actrice dans une robe moulante qui se parle à elle-même. » Toujours sur le ton de la rigolade elle explique qu’elle « voudrait chanter, mais comme vous avez déjà vu beaucoup de drames dans votre vie… Je danse. Je suis une bonne danseuse, mais comme je le disais, ma robe est assez serrée… »

Il est aussi bon de préciser que ce n’est pas la première fois que la déjantée Sandra embrasse une femme sur une scène, elle avait déjà effectué cette performance lors des Movies awards où elle avait embrassé Meryl Streep. Célébrité féminine, vous êtes prévenue, trainer à côté de l’actrice durant une remise de récompense peut être synonyme d’accolade plus que chaleureuse !

Les images parlent d’elles-mêmes:

Crédit photo: AP

Où vas-tu Moshé ? L’exil judéo-marocain incarné par Simon Elbaz
Paris à l’écoute des lettres du 9 au 13 juin
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *