Medias
Peut-être la fin de La Tribune, version papier

Peut-être la fin de La Tribune, version papier

11 janvier 2012 | PAR LLT

Vendredi dernier, jour de clôture des candidatures pour la reprise du quotidien, un petit dernier s’est présenté: Econonocom, une société d’informatique actionnaire (5%) de Mediapart. La proposition ne garderait que 38 salariés et jetterait tout simplement la version papier à la « poubelle ».

Au total, le journal La Tribune a six repreneurs potentiels. Seuls 20 Minutes et France économie régions souhaitent pérenniser la version papier du quotidien national. France économie régions préfèrent une édition hebdomadaire à la version quotidienne actuelle. Tous les autres candidats penchent pour le tout numérique.

Par ailleurs, chacune des six offres proposent de ne garder que de 10 à 40 employés. Le journal embauche 165 salariés. Cela fait un degraissage très important. Néanmoins, une 7e et dernière offre existe. C’est Info’ com CGT qui propose de créer une SCOP ( société coopératives et participatives). Les emplois seraient sauvgardés ainsi que la version papier du titre de presse. Ce sont les salariés eux-mêmes qui reprendraient La Tribune.

Enfin, l’avenir reste incertain pour ce quotidien orienté Finances et économie. Réponse le 30 janvier avec le délibéré du tribunal de commerce de Paris.

Cet évènement se produit alors que la presse écrite traverse une période de disette. Le Monde Imprimerie (LMI) en est le parfait exemple.  La société est en pleine restructuration et seuls 82 des 241 emplois seront conservés. Déficitaire ces dernières années, LMI a même perdu des clients historique comme les Echos ou le JDD.

La colline aux coquelicots – Le livre du film
Soldes d’hiver : à vos marques, partez!
LLT

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *