Medias

Le prix Stieg Larsson pour récompenser l’activisme

21 mai 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Le prix honorant la mémoire de l’écrivain a été remis dans la soirée du mercredi 19 mai à une suédoise, Anne Sörgen.

Dans la région de Göteborg, Anne Sörgen procure des soins aux sans-papiers clandestins depuis plus de 10 ans. Hormis la reconnaissance apportée par ce prix, la femme a été récompensée de 200 000 couronnes soit 20 000 euros. Un prix pour se rappeler du combattant activiste  plus que de l’écrivain, cette récompense est remise aux personnes oeuvrant dans l’esprit de Stieg Larsson, une manière de saluer les Térésa qui peuplent notre monde.

Stieg Larsson est l’auteur de la trilogie Millénium, celle-ci a été traduite en 41 langues et vendue aux environs de 20 millions d’exemplaires. Le prix a été mis en place par les héritiers Larsson soit le frère et le père voulant profiter des millions engrangés pour honorer la mémoire de leur parent qui s’était engagé contre le nazisme et le racisme.

Carla Bruni fait campagne contre le Sida à travers un spot pub
La vraie fiancée est un vrai chef d’œuvre signé Olivier Py
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *