Medias
« Go vote ! » : les artistes américains se mobilisent

« Go vote ! » : les artistes américains se mobilisent

05 novembre 2020 | PAR quentin didier

Comme une coutume totalement encrée dans les mœurs, les artistes ont répondu présent pour l’élection présidentielle américaine.

Plus que jamais, les coups de com’ des superstars américaines font partie du paysage politique américain. Il est tout à fait attendu que les artistes et autres célébrités viennent contribuer au spectacle. Les élections présidentielles les plus scrutées du monde sont en effet semblables à un véritable show à suspens. Le dépouillement s’étale sur plusieurs jours, le système électoral promet surprises et rebondissements, et puis les candidats (un en particulier) se démènent pour proposer une communication toujours plus innovante (une compilation de ses plus beaux déhanchés sur YMCA des Village People par exemple).

Evidemment les célébrités, animées par leur conscience politique et un brin d’excentrisme, se prêtent alors également au jeu. Le rockeur Ted Nugent, fervent républicain et patriote, reprend l’hymne national à un meeting de Donald Trump juste après avoir qualifié ce dernier de « plus grand président de l’histoire des Etats-Unis ». Dans une courte vidéo face caméra, le jeune rappeur Lil Pump (à peine 20 ans) demande à ses fans de voter pour le candidat républicain et déclare qu’il quittera les Etats-Unis si celui-ci n’est pas élu. Il rejoindra Donald Trump sur scène lors de son dernier meeting dans le Michigan. Le président introduit la jeune star du rap comme « l’une des plus grandes superstars du monde », mais également sous le nom de « Little Pimp ». Lady Gaga elle, pris la parole à un meeting de Joe Biden, appelant à voter pour le candidat démocrate pour la survie du pays. La chanteuse n’a de plus pas lésiné sur les arguments en défaveur de Donald Trump, rappelant ses dérapages profondément sexistes.

Plus sobrement, la marraine du punk Patti Smith choisi d’interpréter sa chanson lourde de sens People Have the Power à proximité d’un bureau de vote. En pleine rue et seulement accompagnée d’un guitariste, Patti Smith se mobilise avec une simplicité appréciable. Sans s’affilier à un candidat elle aussi, Tracy Chapman chante son hymne Talkin’ about a revolution dans le talkshow de Seth Mayers. Le mot « vote » est logiquement incorporé aux paroles de la chanson.

L’attente peut être longue lorsqu’on va voter, certains artistes se mobilisent donc pour rendre l’exercice citoyen moins pénible. Le groupe Green Day par exemple offre le café à toutes les personnes d’une file à Oakland. Même si sans surprise on constate une promotion pour l’enseigne Oakland Coffee Works, lançée par l’un des membres du groupe, le message reste le même : « Go vote ! ».

Que ce soit par un simple post sur les réseaux sociaux, ou par une prise de parole, les artistes américains n’hésitent pas une seule seconde à s’engager dans la campagne présidentielle. La culture et ses agents les plus populaires s’investissent ardemment dans ces élections, démontrant toute l’importance de ces dernières.

Visuel ©Gage Skidmore/ wikipedia commons

Au CAPC de Bordeaux, deux expositions interrogent avec brio notre rapport au monde
Agenda des vernissages de la semaine du 5 novembre
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *