Medias

Frederic Bonnaud quitte Radio France en début d’année

Frederic Bonnaud quitte Radio France en début d’année

01 décembre 2013 | PAR Kim Beci

Le Mouv’ se fera en 2014 sans le Plan B pour Bonnaud. Par une décision du nouveau directeur de France Radio et du Mouv’, plusieurs animateurs partiront en début d’année, et cela pour « alléger » la chaine qui deviendra plus musicale.

Captura de pantalla 2013-11-30 a la(s) 23.36.18

Frederic Bonnaud, actuel directeur des Inrockuptibles, journaliste et animateur de radio, a annoncé la fin de son contrat dans l’émission le Mouv’, de Radio France, qu’il avait déja présenté en 2010.

Il était revenu après avoir démissionné. À l’époque, il annonçant son regret d’avoir abandonné la chaine et sa volonté d’y retourner, en réduisant la cadence de ses apparitions.

Le président de Radio France de l’époque, Jean-Luc Hees, ravi d’accueilir Bonnaud, avait manifesté sa joie au retour du journaliste et lui avait proposé de présenter le Plan B pour Bonnaud, rubrique qui regroupait des écrivains et cineastas pour des entretiens à l’antenne.

Néanmoins, avec le changement de direction, le contrat de Frederic Bonnaud est arrivé à sa fin. Il ne sera pas renouvelé. L’animateur quittera le Mouv’ qui, à son tour, prendra une nouvelle direction dans les mois à venir. D’autres départs pour “alléger” l’antenne sont prévus :  Philippe Dana, Yaya Moore, Sylvère-Henry Cissé ou Benoît Bouscarel.

Joël Ronez, directeur du Mouv’ depuis 2013, a informé de son projet de faire de l’émission une plateforme à 70% musicale et non pas une chaîne généraliste, avec de la pop et du rock principalement.

Bonnaud se montre sceptique quant au changement visant le public jeune et au programme considérablement simplifié. Le Mouv’ complétera sa programmation avec un site web, pour la peine beaucoup plus chargé, comprenant des infographies, des clips et une radio visuelle.

L’ancien animateur de l’émission parle du changement sur un ton incrédule. Il dit de Ronez qu’il “transformera une chaine ambitieuse en petite Fm”.    Le patron, quant à lui, déclare vouloir se pencher sur la découverte et la mise en avant de nouveaux talents et favoriser les émissions sur le net, telles que “Touche pas à mon poke” animée par Vincent Glad.

Une tournure qui peut donner lieu à des débats. Le choix a été délicat et sera sans doute décisoire pour l’avenir de la chaine.

Visuel : © capture d’écran http://www.lemouv.fr

Gagnez 10×2 places pour la soirée « Underground mode » au Showcase le 14 décembre
Benedict Cumberbatch : Un nouveau sex symbol !
Kim Beci

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *