Medias
ComiXology, le leader de la distribution d’albums numériques, arrive en France

ComiXology, le leader de la distribution d’albums numériques, arrive en France

12 août 2013 | PAR Sandra Bernard

 

Avec la multiplication des écrans toujours plus connectés, la possibilité d’accéder à du contenu de qualité dans une multitude de lieux se fait de plus en plus présente. Dans la jungle des applications, ComiXology, créé en 2007 et déjà leader aux USA, s’implante en Europe et s’associe aux éditeurs déjà en place pour adapter leur catalogue.

Déjà disponible pour iPhone et iPad dans l’hexagone, l’application sera, à terme, disponible pour Android, Kindle Fire, Windows 8, etc. ComiXology dispose d’arguments de poids. Outre ses 35 000 titres d’ores et déjà disponibles, il repose sur la technologie du cloud ; ainsi, une fois le titre voulu acheté, il est disponible sur l’ensemble des terminaux numériques connectés à son compte. D’autre part, l’utilisateur a le choix entre la lecture case par case (Guided View), double pages ou bien par page entière même hors ligne. Afin de faciliter la lecture, un dispositif de marque page numérique synchronisé a été intégré.

Pour s’adapter au marché Européen, ComiXology s’est associé à 14 éditeurs francophones, dont Glénat et Delcourt, afin de proposer dans un premier temps 400 titres en français. L’offre de ComiXology ne se limite pas qu’aux comics, mais également aux mangas, et s’ouvre de plus en plus aux BDs et aux romans graphiques.

Ces associations s’inscrivent dans le cadre d’un développement bilatéral entre l’éditeur américain de l’application et les éditeurs francophones, Le premier s’ouvre un accès au marché de la BD franco-belge et les seconds voient leurs catalogues diffusés internationalement, à moindre frais.

Site de ComiXology

Visuel : logo ComiXology

Impression de marbre
London mania, et festivités anglophones au Printemps-Haussmann
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *