Medias
Clap de fin pour Jon Stewart et le « Daily Show »

Clap de fin pour Jon Stewart et le « Daily Show »

07 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

A la tête du talk-show depuis 16 ans, Jon Stewart, célèbre présentateur américain, a fait ses adieux au « Daily Show », émission grâce à laquelle il avait pu montrer ses talents en matière de satire politique et médiatique. Pour sa dernière, jeudi 6 août, le public lui a offert une standing-ovation…

Une page de l’histoire de la télévision américaine s’est tournée. Jon Stewart, animateur de l’émission « Daily Show » présentée sur Comedy Central, a en effet tiré sa révérence, jeudi 6 août 2015. Après seize ans à la tête du talk-show, le satiriste américain de 52 ans a fait ses adieux à l’émission ainsi qu’à son public mais la raison de son départ reste encore inconnue. Selon Puremédias, c’est Trevor Noah, jeune humoristique sud-américain, qui reprendra le flambeau en septembre.

Pour sa dernière, Jon Stewart était accompagné de Bruce Springsteen, chanteur et auteur-compositeur, qui est venu lui rendre hommage sur deux titres : Land of Hope and Dreams et Born to run. De plus, pour cette dernière exceptionnelle de plus d’une heure (22 minutes d’ordinaire), plusieurs célébrités ont enregistré des vidéos et de brefs adieux, plus ou moins drôles, à l’attention du présentateur. Selon 20 Minutes, « Hillary Clinton, le secrétaire d’Etat John Kerry, le sénateur John McCain, ou l’animateur de Fox News Bill O’Reilly » « étaient de la partie. John Olivier et Stephen Colbert, comédiens lancés par le « Daily Show », auraient également fait une apparition surprise.

De son côté, la Maison Blanche a rendu hommage à Jon Stewart en publiant sur son compte Twitter ce que Barack Obama avait lancé le 21 juillet dernier lors de son passage au « Daily Show » : « Je publie un nouveau décret. Jon Stewart ne peut pas quitter l’émission ».


Mais le présentateur l’a fait, remerciant avant tout sa femme, ses deux enfants et bien sur ses équipes ainsi que son audience. A l’antenne depuis plus de vingt ans, sur MTV puis sur Comedy Central dès 1999, Jon Stewart s’était rapidement fait une place dans le paysage audiovisuel américain notamment grâce à sa force de critique envers les médias et le monde politique, son charisme et ses blagues.

« Son Daily Show était une parodie de journal télévisé, décryptant au laser, quatre soirs par semaine durant 30 minutes l’information du jour, mettant en pièces les déclarations des hommes politiques, soulignant avec humour les incohérences et l’hypocrisie. Il se moquait aussi avec jubilation des couvertures improbables des chaînes d’information en continu, Fox News et CNN notamment », souligne Le Parisien.

Côté audiences, la franchise de Jon Stewart a su séduire un public de plus en plus large. Regardé en moyenne par 1,3 millions de téléspectateurs, il l’était aussi par des centaines de milliers d’internautes qui se rendaient sur le site de la chaîne. Largement adulé par la profession, le « Daily Show » lui avait permis de remporter 22 Emmy Awards et deux Peabody Awards. Discret sur son départ, Jon stewart est resté flou quant à ce qu’il comptait plus après.


Visuel : © The Daily Show

Cinq choses à faire le week-end du 8 Août 2015
[Savoirs] Sélection des cours pour l’année 2015 – 2016
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *