Medias
Canon fait sa rentrée, tous à vos reflex !

Canon fait sa rentrée, tous à vos reflex !

30 août 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Depuis 70 ans , Canon a fait de l’image sa touche au point que « Speak Image » soit devenu leur ligne de communication. La presse réunie ce matin en conférence dans les élégants salons de la rue de Valois a pu toucher des yeux et des mains les nouvelles collections d’appareils photos compacts et reflex, légers, performants et accessibles financièrement.

Un joli monument, un groupe de potes, deux amoureux visages collés serrés.  Si les sujets se ressemblent, la photo n’est jamais la même . A l’image des grands pianistes de jazz, qui avec une note vous donnent leur signature, les photographes impactent de leur identité chaque photo. Avec la généralisation des appareils compacts, numérique, « faire » de la photo est presque devenu  un jeu d’enfant.

En résulte des amateurs exigeants qui veulent eux aussi réussir leur photo. Les gammes dévoilées  ce matin répondent à cette intense attente en proposant de nouveaux venus dans la gamme Canon IXUS :  « l’IXUS 230 HS et l’IXUS 1100 HS, sont les appareils compacts à zoom optique 8x et zoom optique 12x les plus plats de leur catégorie. Ces zooms ultra-performants sont intégrés dans des boîtiers de respectivement 22,1mm et 21,9 mm d’épaisseur. Un exploit remarquable en matière d’ingénierie de précision qui permet à Canon d’offrir le meilleur à la fois en matière de design et de performance. « Ces appareils permettent des prises de vues en cas de faible luminosité grâce à l’ingénieux Système Haute Sensibilité offrant des images parfaites.

De quoi donner envie à chacun d’aller plus loin et de passer à l’étape supérieure. La tangente est prise car « 67 % des nouveaux entrants  ( NDLR : sur le site web) veulent de l’aide pour passer d’un compact a un reflex ».

Avec un discours faisant la part belle à la pédagogie , des produits colorés et des prix sympathiques, comptez 150 euros pour un compact et 549 pour un premier reflex, Canon ne devrait pas quitter sa position de leader de si tôt.

Visuel : l’IXUS 230 HS

 

 

Charles Aznavour fait ses adieux à la scène
Spray : Who’s next official party au Showcase !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *