Medias

Bernard Tapie : Les combines à Nanard, bientôt sur le net ?

30 avril 2010 | PAR Cecile David

Après la chanson, la télé, le sport et la politique, Bernard Tapie se lance dans le commerce en ligne. Mais cette fois-ci, Nanard jouerait les philanthropes en dévoilant à qui le veut ses fameuses « combines ».

Décidément, le touche-à-tout français ne peut s’empêcher de mettre à l’épreuve ses talents de businessman dans le moindre secteur. Le 25 mai, il présentera officiellement son site aux internautes. Associé à son fils Laurent, Bernard Tapie a pour ambition de livrer « à tout le monde les bons tuyaux » pour vivre mieux et surtout moins cher. Il affirme au « Point » en avril 2009 « qu’avec cette méthode, on peut augmenter son pouvoir d’achat d’au moins 15 à 20% ». « Les combines à Nanard » disponible sur le net ? Ce qui est sûr c’est que les deux hommes ne plaisantent pas quand il s’agit d’affaires. L’expression taquine signée Les Guignols (dans les années 90) est devenue en juin 2009 une marque bien sérieuse, propriété de la société BLT Développement créée par Tapie père et fils. Laurent Tapie ne s’arrête pas là et dépose « Ensemble tout devient moins cher » en janvier 2010 à l’Institut national de la propriété industrielle (l’Inpi) :  une nouvelle marque dont l’expression résume à elle seule les intentions des deux entrepreneurs.

Concernant le contenu du site, c’est plutôt flou et « c’est volontaire » lance Bernard Tapie aux journalistes d’Eco89. Début avril, « Le Point » annonce néanmoins que le portail « se différenciera de la concurrence en proposant à la fois des lots de biens à prix réduits (automobiles, électroménager, équipement high-tech, vêtements de grandes marques) et des services (abonnements téléphoniques, assurances, services bancaires) moins chers, car achetés en grande quantité et sans intermédiation aux fournisseurs. »  Maître Tapie espère utiliser  son nom et la réputation qui lui est assignée pour que son site deviennent « la référence » des consommateurs malins.
Pierre Kosciusko-Morizet, le patron de Price Minister, leader du commerce en ligne en France donne son avis à Rue 89 sur ce projet audacieux : « S’il a inventé une nouvelle manière de les vendre, un truc génial, avoir un nom qui parle aux gens pourra l’aider. S’il n’y a pas cette vision-là, le nom ne servira pas à grand chose. »

Impatients ? Un sport publicitaire dans lequel apparaît le principal intéressé devrait voir le jour sur vos écrans prochainement.

Miley Cirus sort un nouvel album
Bénabar monte sur les planches du Rond-Point : rendez-vous en 2011
Cecile David

5 thoughts on “Bernard Tapie : Les combines à Nanard, bientôt sur le net ?”

Commentaire(s)

  • Jean-Baptiste

    Je doute que les gens lui feront confiance… pas moi en tout cas, et pas envie de lui donner mon argent surtout !

    avril 30, 2010 at 18 h 28 min
  • maxime

    Qu’il nous rende les 45 millions de prejudice moral qu’il nous doit !!!

    mai 1, 2010 at 10 h 36 min
  • Boris

    beurk…

    mai 5, 2010 at 0 h 15 min
  • JOLY PAULETTE

    MOI JE DIS BRAVO A BERNARD TAPIE. VERITABLE ARTISTE HOMME D AFFAIRES. HOMME POLITIQUE. POURQUOI NE REFAIT IL PLUS DE POLITIQUE? IL SERAIT UN PRESIDENT « FRANCAIS »; o;k?

    mai 15, 2010 at 23 h 55 min
  • segonds

    dommage ! tant de talent encore gâché par du négoce !!!

    juin 3, 2010 at 17 h 06 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *