Medias

Apéro Saucisson et pinard interdit

16 juin 2010 | PAR Margot Boutges

Vendredi devait se tenir l’apéro « Saucisson et pinard » au quartier de la Goutte-d’or. Encore un rassemblement alcoolisé organisé via facebook a créer la polémique. Mais la crainte des dérives n’était cette fois-ci pas liées à la pauvreté de l’encadrement et à la largesse du débit d’alcool mais au contenu idéologique de la manifestation. L’apéro a été interdit hier par la préfecture de police qui venait de rencontrer les organisateurs car il serait « créateur de risques graves de troubles à l’ordre public ».

Cet apéro de produits franchouillards se présente comme une lutte contre l’islamisation du quartier mufti-etnhique de la goutte-d’or dans le 18eme arrondissement. L’orgie de condiments non-hallal devait avoir lieu vendredi à 19h dans la rue Myrha où se trouve la mosquée, au jour à à l’heure de la prière. Cet événement se décrit comme un « symbole de reconquête territoriale et identitaire ». Il a été initié par une habitante du quartier, Sylvie François, qui ressent un malaise dans un quartier où elle ne sent plus chez elle et où les rues sont « occupées particulièrement le vendredi, par des adversaires résolus de nos vins de terroir et de nos produits charcutiers ». Cet évènement a attiré pas moins de 9000 membres et a été rejoint et relayé par des groupes extrémistes de droite s’étant distingués par leurs actions belliqueuses, notamment Bloc identitaire, le successeur d’Unité radicale qui avait organisé un attentat contre Jacques Chirac en 2002 et qui s’était fait connaître par leurs soupes populaires au cochon excluant les musulmans. Le groupuscule d’extrême-gauche Riposte laïque, revendiquant des actions nationalistes et anti-Islamiques s’est aussi inscrite à l’apéro. Les organisateurs de l’apéro ont choisi la date symbolique du 18 juin pour se réunir, dans l’«esprit du Conseil national de la Résistance».

Cette initiative a entrainé une pléthore de protestations et l’organisation de contre-manifestations. Un rassemblement d’opposants mené par le Parti de Gauche, le PCF, les Verts-Europe Ecologie, le NPA, RESF, la LDH, Alternative libertaire, La Maison Verte, la Gauche unitaire et Action antifasciste devait avoir lieu devant l’église Saint-Bernard de la Goutte-d’or et un apéro « hallal-thé à la menthe » devait côtoyer le pique nique parigot. Ces contre-manifestations ont également été interdites par l’arrêté de police qui réclame un appel au calme.

 

Saint-Exupéry : quatre clichés retrouvés en Maine-et-Loire
Du 5 au 18 juillet, Bobbi Brown vous bichonne aux Galeries Lafayette
Margot Boutges

2 thoughts on “Apéro Saucisson et pinard interdit”

Commentaire(s)

  • radde

    qui dirige ce pays les français ou les autres. somme nous encore en france!

    juin 16, 2010 at 13 h 39 min
  • Toute cette histoire est vraiment ridicule. ça prouve une énième fois à quel point en France on se soulève les uns et les autres en ne respectant finalement personne dans tous les camps, et où l’on s’affronte via des absurdités incroyables. Déjà prier en masse sur la voie et monopoliser l’espace public est une abhération! Mais maintenant manger du saucisson et boire du vin à l’entrée de la mosquée pour juste provoquer est puéril. Encore que cette histoire prend des proportions juste inimaginables. Après, si cette évènement n’avait pas été soupçonné d’être repris par l’extrême droite, je n’y aurais pas vu de mal: en quoi ce serait-il déplacé de déguster du saucisson et du pinard quand bien même il était organisé à la goutte d’or? Nous sommes en France, ne l’oublions pas. Y a t-il encore un pilote dans l’avion? On se le demande…

    juin 17, 2010 at 21 h 48 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *