Actu

Matthieu Kassovitz nie les attentats du 11 septembre chez Taddeï

24 septembre 2009 | PAR Yaël Hirsch

L’acteur français s’est lancé dans un long monologue dénonçant un « complot » et doutant de la réalité des attentats du 11 septembre 2001 sur le plateau de l’émission de Frédéric Taddeï « Ce soir ou jamais » (France 3). Il a même cité Goebbels pour exprimer ses doutes : «Plus le mensonge est gros, plus il passe».

Heureusement les autres invités de plateau étaient l’écrivaine Hélène Cixous, le producteur Marin Karmitz, et l’auteur Ismaël Kadaré. Assez de neurones et de responsabilité politique pour contredire la théorie de complot de Kassovitz

Le présentateur a laissé parler Kassovitz plus de 5 minutes sans le contredire, ce que lui reprochent bon nombre de médias.

Après les propos fracassants de Marion Cotillard et de Jean-Marie Bigard sur le 11 septembre le plaidoyer de Matthieu Kassovitz vient compléter une tradition française de négation sur les attentats.

Suggestion : si l’on arrêtait de demander acteurs de parler de politique ? Un premier pas serait peut-être d’éviter de les inviter sur des plateau où le sujet est éminemment politique et déjà formulé de manière douteuse :  » Peut-on contester ce que l’on dit du 11 septembre ? »

La Nouvelle Vague a 50 ans : la Cinémathèque célèbre cet anniversaire
The Boxer Rebellion ce soir au Nouveau Casino
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

3 thoughts on “Matthieu Kassovitz nie les attentats du 11 septembre chez Taddeï”

Commentaire(s)

  • théo

    Cachez ces neurones que je ne saurais voir…
    si vous écoutez attentivement M. Kassovitz, vous verrez bien qu’il ne parle en aucun cas de complot. Mais seulement du droit de ses poser des questions sur ces faits assez incroyables du 11 septembre. Les neurones étaient plutôt de son côté : vaudrait-il mieux vivre dans un monde où on prend toutes les infos officielles pour argent compant ? Alors que les faits sont très loin d’avoir été élucidés ? Il est naturel de s’interroger. Sans pour autant verser dans la thèse du complot à tout-va. Le monde vous apparaît-il obligatoirement en noir et balnc ? Si on n’est pas pour, on est forcément contre ? Je pense que MK a raison de se poser des questions, c’est plutôt un signe d’intelligence. Plutôt que d’ingurgiter tout ce qu’on nous dit bêtement. C’est ça le drame : on cherche sans cesse à nous conditionner et à penser à notre place. MK a seulement eu le tort de vouloir revendiquer le droit d’avoir une pensée autonome. « regardez les image dans leur durée et faîtes votre jugement », a-t-il dit.
    On est loin du conspirationniste voulant imposer ses vues, non ?
    Il cherche juste, à mon sens, à éveiller les consciences.
    Mais réfléchir, dans notre société, devient sans doute trop dangereux…
    Cachez ces neurones que je ne saurais voir…

    septembre 26, 2009 at 0 h 15 min
  • Eric

    Énorme, comme c’est article est pitoyable ! En parlant de neurones, faites marcher les vôtre et mettez vous en libre penseur et non en mouton des maitres à penser.

    octobre 8, 2009 at 8 h 20 min
  • bar joe

    MK, Bigard et personne ne nie la réalité des attentats du 11 septembre , il sont juste sceptiques quand aux explications données par les autorités et leurs divers portes parole; qu’ils soient experts ou journalistes …
    Souvenez vous de l’histoire des armes de destruction massive possédées par Saddam … ou du nuage de tchernobyl s’arrétant à la frontière française …
    A force de prendre les gens pour des crétins, les connivences se dévoilent …
    PS: il n’y a aucune tradition française en scepticisme, des personnalités américaines abondent dans ce sens.

    février 15, 2010 at 21 h 26 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *