Actu

Marc Minkowski, si ce n’est le Comique, ce sera donc Bordeaux!

Marc Minkowski, si ce n’est le Comique, ce sera donc Bordeaux!

03 juillet 2015 | PAR Elodie Martinez

C’est officiellement tombé jeudi dernier : « Alain Juppé, maire de Bordeaux, et Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, se sont accordés avec Laurence Dessertine, présidente de l’Opéra national de Bordeaux, pour nommer Marc Minkowski directeur général de l’établissement ».

Après la nomination d’Olivier Mantei à l’Opéra Comique (poste pour lequel le nom de Minkowski figurait parmi les possibilités les plus plausibles), c’est donc au tour de l’Opéra de Bordeaux d’annoncer officiellement le nom de son futur directeur. Marc Minkowski prendra donc la suite de Thierry Fouquet, l’actuel directeur depuis 1995 et qui prendra sa retraire en juin 2016. La maison bordelaise compte quelque 330 employés, dont 200 artistes, avec un budget annuel de 30 millions d’euros et deux scènes principales (le Grand Théâtre et l’Auditorium). Le profil recherché était donc artistique mais aussi et surtout administratif, car mener un tel navire n’est pas de tout repos. Le projet « attractif et exigeant » de Marc Minkowski a réussi à convaincre Alain Juppé et Fleur Pellerin en affirmant son souhait de « faire de l’Opéra national de Bordeaux le port d’attache des valeurs montantes parmi les chanteurs de demain », selon la mairie. « Il poursuivra également le travail en résidence mené avec Raphaël Pichon et l’ensemble Pygmalion ». Rappelons au passage que le Dardanus mis en scène par Michel Fau ici il y a peu de temps avec cet Ensemble et ce jeune chef avait permis à l’Opéra national de Bordeaux d’obtenir le Prix de la critique pour le meilleur spectacle lyrique de l’année 2015.

On peut toutefois s’inquiéter pour cette nomination lorsque l’on sait que le prochain directeur de l’Opéra est également directeur artistique de la Mozart Woche de Salzbourg et de son festival Ré Majeure à l’île de Ré, sans oublier qu’il dirige son orchestre des Musiciens du Louvre à travers le monde. Le communiqué officiel précise Le communiqué officiel précise qu’il « entend construire son projet en collaboration étroite avec les directeurs artistiques de l’institution tout en se rendant totalement disponible pour ses nouvelles fonctions ». Cela signifierait donc, de prime abord, que le chef devra délaisser ses autres activités pour pouvoir assumer cette nouvelle charge, à moins qu’il ne parvienne à jongler avec une grande habilité et une dextérité toute aussi importante. Nous attendons donc de voir avec hâte et ne doutons pas que ce choix offrira un souffle artistique très intéressant pour la vie de l’Opéra.

©Marco Borggreve

[Chronique] Mbongwana Star : le changement depuis Kinshasa
Les menaces pèsent sur les théâtres
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *